L’USPTO vient de dévoiler un brevet déposé par Google et qui décrit une lentille de contact connectée capable de piloter des appareils à distance. Vous rêviez de pouvoir envoyer un message en un clin d’œil ? Google pourrait bien réaliser votre souhait.

google lens patent

Dans le brevet publié il y a quelques jours par l’organisme qui s’occupe de la gestion des brevets américains, on apprend que Google pense à développer des lentilles de contact qui permettraient de contrôler des smartphones, des montres ou des lunettes connectées, bref, tout ce qui peut être contrôlé. Le pilotage de l’appareil distant se fait en clignant des yeux. Vous recevez un appel sur votre smartphone ? On peut ainsi imaginer que vous puissiez cligner des yeux une fois pour répondre ou deux fois pour ne pas prendre l’appel. On peut également penser à d’autres applications avec des objets connectés comme par exemple contrôler des Google Glass.

 

Comment transmettre les informations et l’énergie ?

Tout l’enjeu va être dans le système de transmission sans fil et dans le système d’alimentation. Pour la transmission, le brevet de Google fait référence à des antennes radio. Concernant l’alimentation, le brevet indique plusieurs possibilités : une batterie, une source solaire, une source radio ou encore une source de température. Ces technologie ne sont pas forcément encore assez miniaturisées pour être intégrées dans des lentilles. Et la transmission d’énergie devra être la plus minime possible sous peine de trop chauffer la lentille.

 

Des lentilles connectées pour tous les usages ?

Ce brevet fait penser aux lentilles de contact que Google est en train de développer et qui serviront à lutter contre le diabète. Elles seront équipées d’un capteur pour analyser le taux de sucre dans le sang par l’intermédiaire des larmes. Mais pour le moment, ces lentilles sont pensées pour allumer des LED lorsque le taux est trop élevé. Il n’y a donc pas d’échanges d’informations avec un autre appareil. Si cela sera sûrement possible dans le futur, Google est incapable, en l’état actuel de la technologie, de sortir des lentilles de contact connectées, tout comme l’est Microsoft, chez qui des projets similaires sont dans les cartons depuis plusieurs années. Dans les deux cas, il faut noter qu’il n’est pas question de projeter un affichage sur la lentille mais de s’en servir comme périphérique. Mais nul doute que ces produits arriveront tôt ou tard, sûrement en masse, comme c’est le cas actuellement pour les montres connectées sous Android Wear comme la Moto 360.