Comparer l’évolution d’un paysage, de l’architecture d’un bâtiment ou d’une ville sur plusieurs années, c’est désormais possible avec Street View. Le service de cartographie de Google propose depuis hier une fonction « Retour vers le futur » qui permet de voir un lieu au travers des années.

Google-street-past-Japan-Earthquake

Les Google Cars ont-elles dû franchir la vitesse de 88 mph pour obtenir ces images de cités du passé ? Ou sont-elles tout simplement repassées aux mêmes endroits avec quelques années d’intervalles ? En tout cas, le blog de Google invoque volontiers le personnage de Emmet Brown, le « Doc » de la trilogie « Retour vers le futur » pour annoncer la nouvelle fonctionnalité apportée dans Google Street View.

Pour commencer, sachez qu’elle n’est effective que dans la dernière version de Street View. Lorsque d’anciennes images sont disponibles, une petite horloge apparaît. Il s’agit d’une petite fenêtre supplémentaire, dotée d’un curseur permettant de naviguer dans les années. Vous pourrez ainsi épater vos amis avec un tas d’images avant/après ou tout simplement vous remémorer à quoi ressemblait votre ville, il y a quelques années. Google propose (ci-dessus) une image du séisme ayant provoqué un tsunami dévastateur au Japon en mars 2011. Ce sont des images qui permettent de se rendre compte de l’ampleur de la destruction causée par les vagues. Street View pourrait alors devenir, plus tard, une sorte de mémoire des lieux.

Le soucis est que Google a mis du temps avant d’établir, une première fois, une carte complète des grands centres. On devine bien que repasser « plusieurs couches » d’images risque de prendre du temps. C’est pour cela que la fenêtre « remonter le temps » n’apparaît pas partout. Ne soyez donc pas trop déçu(e) lorsque vous utiliserez Google Street View.