Dans une nouvelle vidéo mise en ligne, l’organisation Phonebloks a annoncé que Sennheiser avait rejoint son initiative pour proposer des modules audio aux projets compatibles, comme l’est Ara chez Google / Motorola.

Projet-Ara-Telephone-Modulable-Motorola-En-pieces-Octobre-2013-840x560

Phonebloks est une organisation indépendante qui milite pour la généralisation des produits qui intègrent des composants interchangeables, afin de ne pas gaspiller et d’éviter de jeter à la poubelle les produits électroniques à la moindre défaillance d’un composant. Leur premier projet est celui d’un téléphone modulaire pour lequel l’utilisateur aurait la possibilité de changer n’importe quel composant, selon ses besoins. Que ce soit la taille de l’écran, le type de processeur, de batterie ou encore d’appareil photo. Un smartphone modulaire pour mieux répondre aux besoins des consommateurs et limiter les déchets électroniques. Google est le premier à avoir annoncé le développement d’un smartphone modulaire compatible avec l’architecture pensée par Phonebloks, c’est le Projet Ara. ZTE et Xiaomi ont également annoncé des projets similaires avec l’Eco-Mobius et le Magic Cube, et l’entreprise Blocks a annoncé le développement d’une montre connectée modulaire.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

 

Sennheiser, premier partenaire industriel de Phonebloks

Les constructeurs de smartphones comme ZTE et Xiaomi pourront proposer la matrice du téléphone, sa base, mais il faudra ensuite que l’utilisateur ait à disposition un catalogue de composants disponibles. Pour cela, il faudra que les constructeurs proposent des modules compatibles. Dans une nouvelle vidéo publiée par Phonebloks, l’organisation indique que Sennheiser vient de rejoindre l’initiative, ce qui signifie que l’entreprise allemande spécialisée dans les périphériques audio haut de gamme pourra proposer des modules audio compatibles avec les smartphones modulaires. Une bonne nouvelle, mais il faudra que les autres entreprises du secteur suivent Sennheiser afin de pouvoir proposer toute une gamme de composants.

 

Un premier produit en 2015

Selon les dernières informations de la part de Google, le smartphone modulaire de la firme de Mountain View devrait voir le jour en janvier 2015, ce qui laisse moins d’un an à Phonebloks pour inciter les constructeurs à lier un partenariat avec ce projet qui va à contre-courant des tendances de l’industrie qui proposera aux consommateurs des composants auparavant uniquement distribués aux constructeurs. Les bidouilleurs sur PC ne seront pas dépaysés car les PC sont complètement modulaires depuis leurs débuts, ce qui permet de garder une base (la carte mère et le boîtier) et de faire évoluer certains composants comme le processeur et la carte graphique selon les besoins et les évolutions du domaine.