Si l’on en croit un fan-site dédié à Samsung, le constructeur de téléphones coréen réfléchirait à mettre moins en avant sur ses téléphones sa boutique d’applications, le Samsung HUB.

Samsung-Apps

Le site SamMobile rapporte qu’un représentant de Samsung leur a confirmé (via un tweet désormais effacé) que le Samsung HUB est amené à s’effacer des terminaux mobiles du constructeur coréen. Le Samsung HUB, pour rappel, est un marché d’applications, de films, et de musiques, tout comme le Google Play. A ceci près que l’argent tombe dans la poche de Samsung et non de Google. Ce Samsung HUB, donc, ne devrait justement plus être pré-installé dans les prochains appareils de Samsung. Il serait disponible au téléchargement sur le Google Play pour les quelques utilisateurs qui ont besoin de télécharger des applications achetées par le service mais ne serait plus un doublon du Google Play sur le téléphone.

SamMobile pense que le retrait partiel du Samsung HUB n’est pas tant motivé par l’argent que par le fait que Google apprécie de moins en moins les applications développées par Samsung. Ces dernières altèrent de plus en plus l’expérience utilisateur d’Android et Google aurait menacé Samsung de ne plus lui accorder une licence d’utilisation d’Android ainsi que l’utilisation de certains brevets pour ses téléphones si le géant coréen continuait dans cette voie. Sam Mobile pense ainsi que des services comme Magazine UX présent sur certaines tablettes de Samsung sont les premières victimes de cette réprimande et que la fonction de reconnaissance S-Voice pourrait prochainement passer à la trappe.

L’autre hypothèse concernant la disparition de Samsung HUB des téléphones pourrait également concerner le peu de popularité des applications de Samsung auprès des utilisateurs. Selon une récente étude, les utilisateurs de téléphones Galaxy S3 et S4 passent en moyenne moins de 7 minutes par mois sur les applications de Samsung. Pour comparaison, ces mêmes utilisareurs passent dans le même temps 149 minutes sur trois applications de Google (Google Search, Play Store et Youtube).

A voir les commentaires des lecteurs de FrAndroid sur cette dernière étude, il fait peu de doutes que la disparition progressive des applications pré-installées sur les terminaux de Samsung fasse énormément de malheureux. On ne sera donc pas trop surpris par la décision du coréen.