Lors de la conférence inaugurale de la Google I/O 2014, la firme de Mountain View a officialisé le programme Android One. Le but est de proposer des smartphones sous la barre des 100 dollars qui intégreraient la dernière version stock d’Android et qui respecterait un certain cahier des charges pour offrir des performances correctes. Selon des informations rapportées par Digitimes, Google aurait conclu un partenariat avec MediaTek pour les processeurs.

android one 3

Les smartphones Android One ont été pensés pour les pays émergents. Ils devraient se vendre sous la barre des 100 dollars tout en apportant à l’utilisateur une expérience correcte. Google a défini un cahier des charges à respecter pour les fabricants. Le smartphone doit posséder un écran d’au moins 4,5 pouces, supporter deux cartes SIM, une carte SD et la radio FM. Pour parvenir à vendre un tel téléphone sous la barre des 100 dollars, il faut faire des économies. Ainsi, le smartphone de Micromax montré lors de la keynote intègre un SoC MediaTek MT6576 avec seulement deux cœurs Cortex-A9 cadencés à 1 GHz. Selon les informations récupérées par DigiTimes, les puces de MediaTek pourraient bien équiper l’ensemble des terminaux Android One.

MediaTek et Google main dans la main

Selon la source citée par DigiTimes, Google travaillerait avec MediaTek depuis environ six mois et aurait assuré au fabricant de SoC de lui fournir le code source d’Android à l’avance pour que MediaTek puisse l’adapter. L’information peut prêter à sourire lorsque l’on sait que MediaTek avait pris son temps pour livrer aux fabricants les sources de ses SoC pour Android KitKat. Toujours est-il que lors de la keynote, Google a indiqué que ces terminaux bénéficieraient ainsi des versions stock d’Android et des mises à jour automatiques vers les nouvelles versions. Si la collaboration se passe bien, la source indique que Google pourrait faire entrer MediaTek dans le cercle un peu plus fermé des tablettes et des terminaux Android TV.

MediaTek en route vers le haut de gamme ?

Toujours d’après DigiTimes, Google espérerait écouler de nombreux terminaux Android One puisqu’elle estimerait la cible à plus d’un milliard d’utilisateurs. MediaTek est pour le moment très peu présent dans les terminaux mobiles Android haut de gamme. Si sa collaboration avec Google s’étend, MediaTek pourrait commencer à faire son entrée dans les gammes un peu plus élevées et pourquoi ne pas se retrouver, un jour, au sein du flagship d’un constructeur.