Les achats se suivent et ne se ressemblent pas chez Google. Tandis que l’acquisition de Twitch, pratiquement certaine à ce jour, n’a pas été officiellement confirmée, Mountain View vient de faire main basse sur Emu, une application de messagerie dotée d’une intelligence artificielle capable de la transformer en un véritable assistant virtuel.

Emu

A l’origine une application iPhone, Emu avait été lancée il y a quelques mois, avant de sortir de bêta en avril 2014. Une jeune app dédiée à la Pomme et présentée comme un service de messagerie, à quelques détails près : Emu permet de partager directement une carte présentant le lieu où l’on se trouve, d’accéder à son agenda et de définir des rappels, le tout sans quitter la messagerie, des raccourcis intégrés à l’app permettant de partager le tout rapidement. Si l’app détecte que vous parlez d’un restaurant dans vos SMS, elle vous en proposera des critiques de clients, et même de réserver une table. Même combat pour les séances de cinéma, par exemple.

Dans un message assez sympathique en soi, Emu a annoncé hier rejoindre l’équipe de Google, sans qu’un montant ait été évoqué par les deux parties. Une première conséquence a pourtant été officialisée au passage : la disparition de l’application Emu pour iOS (son homologue Android n’ayant pas été sortie par l’équipe) dès le 25 août prochain. Aucun espoir n’est laissé à ceux qui l’ont déjà téléchargée : Emu « ne sera plus disponible sur l’App Store, et les utilisateurs actuels ne pourront plus envoyer, recevoir ni télécharger des messages« . Autant dire qu’une exclusivité iOS se muera en exclusivité Android, ou presque. Car pour l’instant, pas de signe d’Emu sur le Play Store, mais plutôt des ambitions qui se dessinent du côté de Mountain View.

Par sa capacité à se plonger dans les informations contextuelles de l’utilisateur, à analyser le texte qu’il rédige, le fonctionnement d’Emu s’apparente à celui de Google Now, et l’on imagine bien une nouvelle application de messagerie ou tout simplement l’intégration des technologies Emu pour enrichir Hangouts, désormais propulsé au rang d’app de communication phare dans l’univers Google. L’acquisition d’Emu apportera en outre à Google des forces humaines non négligeables, notamment en la personne de Gummi Hafsteinsson, un ancien de Google, de Siri et d’Apple, l’actuel CEO (et co-fondateur) d’Emu.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid