Google vient de publier ses résultats financiers pour le troisième trimestre de l’année. Sans surprise, ils sont en forte progression mais soulignent une forte dépendance au secteur publicitaire.

google-dollars-finances-2013-earnings

Avec un chiffre d’affaires 16,52 milliards de dollars pour le troisième trimestre de 2014, Google se porte plutôt bien. Ses revenus ont augmenté de 20 % par rapport à l’année dernière. Son bénéfice est toutefois en léger recul puisqu’il passe de 2,97 milliards de dollars en septembre 2013 à 2,81 milliards pour cette année. Rien de véritablement alarmant, puisque Google explique dans son rapport financier avoir dépensé un peu plus que d’habitude, notamment dans la construction de data-centers.

Dans le détail, la grande majorité du chiffre d’affaires de Google provient toujours des revenus publicitaires.  Les sites web (Google Search, Gmail et YouTube, Google AdWords, etc.) représentent ainsi 68 % du CA de Google, soit 11,25 milliards de dollars, en augmentation de 20 % par rapport à l’année dernière. Le reste se partage entre les publicités affichées sur les sites partenaires (21 % du CA, 3,43 milliards de dollars) et les « autres revenus » (qui comprennent Google Play, entre autres) qui représentent 11 % du CA, soit 1,84 milliard de dollars. Ces « autres revenus » ont bénéficié d’une croissance exceptionnelle par rapport à l’année dernière puisqu’ils ont crû de 50 %.

Des résultats excellents, donc, même s’ils sont un peu moins bons qu’espérés par les analystes financiers. Dernier chiffre intéressant, Google possède aujourd’hui des réserves en cash estimées à 62,16 milliards de dollars. Largement de quoi anticiper de potentiels mauvais jours à venir.