Comme pour la Nexus 9 il y a trois semaines, iFixit a démonté un Nexus 6 afin de vérifier si le nouveau téléphone de Google et de Motorola était facile à réparer soi-même. La réponse est oui, à condition de posséder le bon tournevis.


Nexus 6

Il y a trois semaines, le site américain iFixit avait démonté la Nexus 9, la nouvelle tablette de Google et de HTC et lui avait mis la mauvaise note de 3/10. L’excès de colle avait mis le site de démontage de mauvaise humeur, et il expliquait qu’il fallait être particulièrement patient ou débrouillard pour pouvoir s’en sortir seul. Ce n’est heureusement pas le cas du Nexus 6, le nouveau smartphone de Google, fabriqué par Motorola, que iFixit a démonté dans les règles de l’art.

nexus 6 ifixit 1

Comme l’explique iFixit, malgré les apparences, le Nexus 6 est relativement facile à démonter et à réparer soi-même, à condition de posséder les bons outils. Le démontage commence par la coque arrière, en théorie inamovible. En utilisant une spatule et un peu d’huile de coude, il est toutefois relativement aisé de venir à bout de la colle et de soulever rapidement la coque. Cette coque extérieure ne donne pas accès directement à la carte mère du téléphone. Pour ce faire, il est nécessaire de venir à bout des 22 petites vis Torx T3un format peu répandu – et d’un connecteur caché en bas à droite de l’appareil. iFixit explique que le nombre important de vis a permis à Motorola de se passer complètement de colle. Un bon point. Une fois ces étapes passées, les entrailles du Nexus 6 s’étalent sans aucune pudeur.

nexus 6 ifixit 2

 

nexus 6 ifixit 3

iFixit explique en effet que le Nexus 6 est composé de deux grandes parties. L’une est dédiée à la batterie et l’autre à la carte mère et à l’écran. Une fois les vis retirées, il est très simple d’accéder à la batterie, voire de la remplacer sans rien casser. Cette batterie est bel et bien une batterie de 3220 mAh, surmontée d’un support destiné à la recharge sans fil.

nexus 6 ifixit 4

nexus 6 ifixit 5

De l’autre côté du reste de l’appareil, on trouve le capteur photo. Ce dernier est un Sony Exmor IMX 214 de 13 MP, le même capteur que l’on retrouve dans le OnePlus One. Et sans surprise, il dispose d’un stabilisateur d’images optique et de deux flashs LED.

nexus 6 ifixit 9

Le reste de l’appareil ne présente pas de surprises particulières. iFixit détaille les différents composants de l’appareil signés Qualcomm, Texas Instrument et SanDisk et précise qu’il est difficile de changer l’écran étant donné que la dalle d’affichage est collée à l’écran tactile. iFixit a également repéré une petite LED RGB de notification qui n’est actuellement pas utilisée par le système mais que l’on peut activer en rootant l’appareil.

nexus 6 ifixit 7

Au final, le Nexus 6 écope la note honorable de 7/10 sur iFixit. Dans l’ensemble le téléphone est facile à démonter une fois la première couche de colle de la coque externe passée. Mais il est impossible de remplacer certains composants (le vibreur, le port carte SIM, les haut-parleurs et les ports USB) qui sont directement intégrés à la carte mère. Bonne nouvelle pour les maladroits, donc.