Depuis le passage à Lollipop, nous ne pouvions plus relever les performances des jeux avec le programme GameBench qui a intégré notre protocole de test pour les appareils haut de gamme il y a quelques mois. Le logiciel est compatible avec Lollipop depuis quelques jours, et nous avons donc passé nos trois appareils sous Lollipop (les Nexus 6, Nexus 9 et Shield Tablet) sur un petit banc de test constitué de Nova 3 et Real Racing 3. L’occasion de découvrir les performances des deux appareils Nexus et aussi de redécouvrir les performances de la Shield Tablet, passée sous Lollipop. Le Galaxy Note 4 a été ajouté à l’article pour une raison expliquée plus bas.

Nexus Shield-1

Lors des tests des Nexus 6, Nexus 9 et Shield Tablet sous Lollipop, il nous avait été impossible de mesurer les performances en jeux. Nous avions tout de même lancé les principaux benchmarks (AnTuTu, PCMark, 3DMark et GFXBench), mais le logiciel GameBench dont nous nous servons pour les performances en jeux n’était pas compatible avec Android 5.0. C’est désormais le cas, et nous avons donc ressorti les trois appareils pour mesurer leurs performances graphiques sous Nova 3 et Real Racing 3.

Nous en avons également profité pour mesurer les performances du Galaxy Note 4, qui n’est pourtant pas sous Lollipop. La raison : lors de notre test, nous avions relevé des performances vraiment mauvaises dans les jeux. Beaucoup de lecteurs et différents forums d’Internet avaient alors pensé à un modèle défectueux. Nous nous sommes procuré un deuxième exemplaire du Galaxy Note 4 pour évacuer cette hypothèse.

Sur Real Racing 3, les paramètres graphiques ont été réglés sur XtraHigh pour la Nexus 9 et la Shield Tablet. Pour le Nexus 6 et le Galaxy Note 4, nous avons souhaité tester en XtraHigh puis en High. Si cela a été possible avec le Nexus 6, le Galaxy Note 4 a refusé de lancer le jeu en XtraHigh alors que cela avait été possible lors du test réalisé il y a deux mois.

 Nexus 9 (Android 5.0.1)Shield Tablet (Android 5.0)Nexus 6 (Android 5.0)Galaxy Note 4 (KitKat 4.4.4)
Nova 359 FPS
Définition : ***
Niveau détail : faible
56 FPS
Définition : ***
Niveau détail : élevé
33 FPS
Définition : **
Niveau détail : élevé
34 FPS
Définition : *
Niveau détail : élevé
Real Racing 3 (XtraHigh)48 FPS50 FPS28 FPS25 FPS*
Real Racing 3 (High)--30 FPS27 FPS

 

Un niveau de détails différent selon les terminaux

La lecture du tableau n’est pas si simple que cela. En effet, s’il est possible de forcer « facilement » le niveau de détails dans Real Racing 3, ce n’est pas le cas de Nova 3 qui nécessite un appareil rooté. Chaque appareil a donc lancé Nova 3 à sa sauce et vous pourrez vous rendre compte de la différence de rendu sur les captures d’écran ci-dessous (en les ouvrant en taille réelle). Le jeu est le plus joli sur la Shield Tablet. Sur la Nexus 9, le jeu est joli puisque rendu dans sa définition native, mais le niveau de détail est au minimum : la distance d’affichage est ridicule et il manque des objets (poubelles, débris au sol, etc.). Sur le Nexus 6, le jeu ne semble pas être rendu en QHD, mais les détails sont au maximum. Sur le Galaxy Note 4, la définition est encore plus faible que sur le Nexus 6, mais les détails sont au maximum.

Pour Real Racing 3, la définition est en Full HD pour les quatre appareils, ce qui implique donc de l’upscaling pour les deux Nexus et le Galaxy Note 4. Le jeu est donc le plus joli graphiquement sur la Shield Tablet qui n’a pas besoin de réaliser d’upscaling puisque son écran est en Full HD. Puisque le Galaxy Note 4 n’a pas réussi à lancer le jeu en XtraHigh, l’anti-aliasing n’est pas activé, ce qui se voit avec les effets d’escalier sur les lignes droites. Le jeu est donc légèrement moins joli sur le Galaxy Note 4. *Nous avons tout de même laissé dans le tableau la ligne XtraHigh pour le Galaxy Note 4 qui est issue du test réalisé il y a deux mois.

RR3 sur le Nexus 6, avec antialiasing

RR3 sur le Nexus 6, avec antialiasing

RR3 sur le GN4 : on peut voir les effets d'escalier sur les rétroviseurs ou les tribunes

RR3 sur le GN4 : on peut voir les effets d’escalier sur les rétroviseurs ou les tribunes

Le fait de ne pas pouvoir régler la qualité des graphismes et la définition des jeux posent deux soucis. Tout d’abord, le consommateur est en droit de s’attendre à jouer à un jeu dans la même qualité, que ce soit sur un Nexus 6 ou un Galaxy Note 4. En effet, les deux smartphones partagent le même écran (QHD), mais aussi le même SoC (Snapdragon 805) et la même quantité de mémoire vive (3 Go). Or, dans les faits, l’expérience vidéoludique sera complètement différente et il est impossible de le savoir à l’avance, sans réaliser de tests.

De plus, cela complique la mesure des performances puisqu’idéalement, les jeux doivent tous être réglés avec le même niveau de détail pour tester un appareil, voire avec la même définition pour tester le SoC. Il faut donc prendre en compte ces différences lors de la lecture du tableau, et notamment sur Nova 3.

 

En pratique : une expérience totalement différente selon les appareils

Dans ce FPS, c’est la Shield Tablet qui s’en sort haut la main avec un framerate (nombre d’images par seconde) proche de 60 FPS, le maximum. La Nexus 9 suit de très près avec 59 FPS, mais il ne faut pas oublier que les détails ne sont pas au maximum. Avec un tel réglage, on peut se douter qu’elle serait proche de la Shield Tablet, mais sûrement derrière. Les Nexus 6 et Galaxy Note 4 sont très proches, mais encore une fois, Nova 3 est rendu dans une définition moindre sur le Galaxy Note 4 comparée au Nexus 6. À définition égale, le Nexus 6 devrait être devant. Dans les faits, qu’est-ce que ça signifie ? Le jeu est parfaitement fluide sur les deux appareils en Tegra K1 alors que les deux smartphones en Snapdragon 805 ne sont pas totalement fluides, mais ne sont pas victimes de grosse baisse de framerate (des lags).

Real Racing 3 sur le Nexus 6

Real Racing 3 sur le Nexus 6

Real Racing 3 sur la Shield Tablet

Real Racing 3 sur la Shield Tablet

Sur Real Racing 3, les deux appareils en Tegra K1 prennent encore l’avantage avec 48 et 50 FPS pour respectivement la Nexus 9 et la Shield Tablet. Sur la Nexus 6, on atteint 30 FPS en high et 28 en XtraHigh. Le Galaxy Note 4 est légèrement derrière à 27 et 25 FPS. Dans les faits, le jeu est parfaitement fluide sur la Shield Tablet et la Nexus 9. Sur les deux autres smartphones, c’est plus délicat puisque s’il est tout juste fluide sur le Nexus 6 en High, il devient bien moins fluide en XtraHigh. Sur le Galaxy Note 4 de Samsung, nous maintenons notre jugement : le jeu n’est pas fluide et n’est pas aussi agréable à jouer que sur les autres terminaux, que ce soit en High ou en XtraHigh.

 

Les développeurs au centre du problème

La solution pour rétablir un peu plus d’égalité entre les terminaux serait de pouvoir régler le niveau de détail et la définition directement dans les menus des jeux. Cela est déjà possible dans certains titres comme GTA San Andreas. Malheureusement, le titre de Rockstar est bridé à 30 FPS, quel que soit l’appareil. On espère donc que l’arrivée de Lollipop, de l’Android Extension Pack et des mini consoles sous Android TV permettront aux développeurs de prendre un peu plus au sérieux la pratique des jeux gourmands sous Android. Nvidia et Google devraient les aider à aller dans ce sens grâce à ces deux terminaux très performants dans le domaine graphique. C’est peut-être ce qui manquait sous Android : des terminaux très puissants graphiquement, donc susceptibles d’attirer les développeurs.