Google pourrait être encore plus proche qu’on ne le pense de ses futures activités en tant qu’opérateur mobile. La firme aurait conclu un accord avec l’opérateur Sprint.

fragile

Hier, le Wall Street Journal rapportait une information concernant la volonté de Google de devenir un MVNO aux États-Unis. Le journal expliquait que la firme de Moutain View serait sur le point de conclure des accords avec Sprint et T-Mobile pour l’utilisation de leurs infrastructures. Aujourd’hui, c’est au tour de Bloomberg BusinessWeek de glaner quelques informations, et de s’avancer un peu plus sur les faits. D’après le média, Google aurait bel et bien conclu un accord avec Sprint, qui louerait donc son réseau contre rémunération.

D’après Bloomberg, Masayoshi Son, le président de SoftBank, holding japonaise ayant acheté Sprint en 2012, serait très impliqué dans l’opération. Le journal pense aussi savoir, en se fiant à ses propres sources, que Google pourrait lancer des forfaits mobiles dans le courant de l’année.