En juin dernier, Google avait dévoilé la tablette du Projet Tango avec son puissant Tegra X1 et ses multiples caméras et capteurs 3D. Le prix très élevé de 1024 dollars vient d’être revu à la baisse à 512 dollars et le système d’invitations devrait être revu.

tablette tango noir

La tablette Tango de Google est très difficile à obtenir. Il faut en effet détenir une invitation ainsi qu’un compte en banque bien garni puisque la tablette s’échangeait contre 1024 dollars il y a encore quelques jours. Depuis peu, Google s’est décidé à diviser le prix de sa tablette par deux, ce qui donne au final une facture 512 dollars. Les plus geeks apprécieront ce clin d’œil à la puissance de deux. Le positionnement tarifaire de la tablette en fait toujours un produit premium, ou plutôt destiné aux développeurs. Même si sa fiche technique pourrait en faire rêver plus d’un avec son Tegra X1 de Nvidia, ses 4 Go de RAM ou encore ses 128 Go de mémoire flash, la tablette Tango reste un produit de développement caractérisée par ses différents capteurs.

Il semblerait toutefois que Google souhaite élargir la commercialisation de cette tablette. Le système d’invitations pourrait ainsi être supprimé. On peut aussi imaginer qu’un nombre plus important d’invitations pourrait être distribué. C’est en tout cas ce que laisse penser le mail envoyé par Google à certains développeurs. En revanche, il est certain que la tablette ne devrait pas être commercialisée directement aux particuliers qui n’en auraient que peu d’utilité. Les différentes caméras et capteurs permettent à l’appareil de se repérer dans l’espace pour par exemple cartographier son environnement ou repérer les objets qui se trouvent à proximité. Une activité qu’un particulier profane aura du mal à réaliser avec les outils actuels.

La tablette du projet Tango devrait toutefois connaître une commercialisation de masse dans quelques mois, par l’intermédiaire de LG. On imagine alors que la suite logicielle devrait être adaptée au grand public, un peu à la manière des Dell Venue 7000 qui permettent, comme nous l’avions vu dans notre prise en main, grâce à la technologie Real Sense d’Intel, de retoucher des photos de manière originale.