Google investit beaucoup dans tous les domaines, mais n’oublie pas d’investir dans son capital humain. Depuis quelques années, il cherche à diversifier les profils de ses employés et ce sont encore 150 millions de dollars qui devraient être dépensés cette année à cet effet.

google campus

Chez Google, l’employé type est un homme à peau blanche ou d’origine asiatique. Ce constat est fait par la firme elle-même, consciente que l’industrie technologie ne laisse que peu de place à la diversité. Et justement, les choses sont vouées à changer à Moutain View puisque Google s’apprête encore à dépenser de grosses sommes pour faire changer de visage à son capital humain. On parle d’un montant de 150 millions de dollars que Google va investir cette année dans divers programmes pour aider à augmenter le nombre de femmes, et d’employés noirs et hispaniques.

Il s’agit d’une réflexion de longue date faite par Google et diverses mesures ont déjà été prises pour tenter de rééquilibrer les débats. La firme a par exemple étendu son programme d’affiliation avec les écoles et a doublé ses lieux de recrutement en deux ans. Ces nouveaux partenariats ont représenté l’an passé 20 % des nouveaux employés issus d’universités. Un programme interne a même été créé, prenant le nom de Diversity Core, où plus de 500 Googlers se sont engagés à travailler pendant une partie de leur temps de travail. Il vise à promouvoir et réfléchir à de nouvelles façons de diversifier la vie à Moutain View.

Mais évidemment, un recrutement efficace ne se fait sur des quotas mais bel et bien au mérite. Alors la réussite du recrutement passe principalement par l’accessibilité générale aux nouvelles technologies. C’est le cas du programme CS First, qui permet par exemple à des professeurs, des coachs ou des volontaires d’apprendre les bases du code aux plus jeunes.