Des ingénieurs de Google ont déposé il y a quelques années un brevet relatif à un produit un peu étrange. On lui appose même le terme « creepy », qu’on peut traduire par « effrayant ».

Capture d’écran 2015-05-25 à 17.54.46

Quand on commence à trifouiller parmi les brevets déposés par les grandes firmes du monde de la high-tech, on trouve généralement des idées toutes plus farfelues les unes que les autres. Et dans ce genre-là, Google fait assez fort avec un brevet déposé il y a 3 ans auprès de l’organisme américain en charge des brevets.

En effet, il s’agit ici d’un objet connecté en forme de peluche ou de jouet, un peu dans l’esprit du Nabaztag. Les deux exemples montrés en image par Google sont d’ailleurs un lapin, et un classique ourson en peluche. Les objets seraient munis de caméras à la place des yeux, de microphone au niveau des oreilles, et de haut-parleurs au niveau de la bouche évidemment. Tout l’attirail pour pouvoir interagir avec les habitants d’une maison.

google-patent-1280x770

Ainsi, l’objet pourrait être connecté à plusieurs appareils électroniques, et on imagine aisément son utilisation avec d’autres objets de la maison. Par exemple, relié à un thermostat, il pourrait interpréter une phrase comme « il fait chaud dans cette chambre » et proposer une baisse du chauffage. Il faut savoir que les robots seraient aussi équipés de moteurs, leur permettant alors d’effectuer quelques mouvements comme balancer la tête ou hausser les épaules pour exprimer certains « sentiments » interprétés. Bref, un début de scénario idéal pour un film d’épouvante.

Évidemment, le dépôt d’un brevet ne signifie pas que le produit va être commercialisé. D’ailleurs, et puisque l’information fait le tour du web en ce moment, Google s’est abstenu de commentaires sur le développement de ce produit.