De plus en plus précis sur les directives de design associées à son système d’exploitation mobile, Google vient d’officialiser l’acquisition de Pixate, un outil permettant aux designers de créer des prototypes d’applications. De quoi maîtriser tous les maillons de la chaîne de création d’apps mobiles.

Pixate

L’opération a été confirmée par les deux parties : Google a donc bien acquis la société Pixate. Créée en 2012, elle est spécialisée dans le design et le prototypage d’applications (sans nécessité de maîtriser le code, donc), et sera intégrée dans l’équipe design de Google. En revanche, « Pixate continuera à être disponible en tant que produit indépendant, sans interruption de son service ni de son support », indique l’équipe sur son site. « Nous sommes devenus un élément essentiel du travail de dizaines de milliers de designers, et sommes très enthousiastes face aux possibilités de développer notre mission chez Google et d’améliorer le design pour des millions de designers à travers le monde, sur iOS, Android et au-delà ».

« Nous rendons Pixel Studio gratuit et réduisons drastiquement le prix du service Pixate cloud »

Si l’on ignore le montant du rachat de Pixate, on sait du moins que Google est en mesure de compenser le manque à gagner de sa nouvelle équipe. Depuis le printemps dernier, le logiciel Pixage Studio, disponible sur Windows et OS X, était passé à un modèle d’achat unique facturé 149 dollars, au lieu d’un abonnement. Dans le giron de Google, l’outil devient aujourd’hui gratuit au téléchargement. Les propriétaires d’une licence Pixate Studio se verront d’ailleurs offrir un bon d’achat de 150 dollars afin d’utiliser Pixate cloud, la seule option payante disponible à ce jour : celle-ci permet tout simplement de partager des prototypes de projets stockés en cloud, pour une ardoise mensuelle de 5 dollars.

Google indique déjà travailler avec Pixate sur quelques nouveautés à venir. Mountain View évoque en effet le zoom sur la grille, la simplification des animations sur les différentes couches de design, ainsi que le support des éléments audio et vidéo. Notez en outre que Google a choisi d’annoncer l’acquisition de Pixate en même temps que la version 1.3 de son outil Form, lequel permet de créer des prototypes d’applications destinées à iOS. On peut donc s’attendre assez logiquement à une convergence de plus en plus poussée des deux logiciels à l’avenir.