Le Google OnHub ressemble à un Amazon Echo, une tour cylindrique. Google se met donc à faire du routeur, et c’est loin d’être une surprise. En effet, c’est un segment de marché très convoité.

Capture d’écran 2015-08-18 à 22.43.17

Saviez-vous que Xiaomi était un champion du routeur ? Le trublion chinois a dévoilé de nombreux modèles de routeurs, jusqu’à prendre des parts de marché significatives en Chine. Apple a également un routeur, encore plus ancien, l’AirPort Extreme. C’est un marché stratégique, mais nous y reviendrons après vous avoir présenté l’OnHub.

 

Google OnHub, une conception circulaire

La conception circulaire du OnHub serait un de ses atouts : avec 13 antennes, ce routeur offrirait une couverture sans-fil impeccable. D’un point de vue technique, il n’a rien à envier aux autres routeurs, avec le support du Wifi 802.11ac (et 5 GHz bien entendu) et une connectique complète. D’ailleurs, ce boitier a été conçu avec un champion du secteur, TP-LINK.

OnHub_on_counter_with_family_in_background.0

On retrouve également du Bluetooth LE (BLE), et le support Weave (présenté pendant la Google I/O), ce qui place ce routeur comme un élément central du foyer, qui pourrait télécommander une bonne partie de la domotique, et même tout ce qui touche à l’Internet des Objets. Dans la vidéo officielle, Google met en scène la difficulté que les consommateurs peuvent rencontrer à bien paramétrer leur connexion Internet, avec les routeurs fournis par les fournisseurs d’accès Internet.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Vendu dès la fin du mois d’août à 200 dollars (environ 185 euros, les bons routeurs grand public se trouvent aux alentours de 100 à 200 euros) aux États-Unis, le Google OnHub est définitivement un curieux objet, dont on ne connaît pas encore toutes les fonctionnalités. Un second routeur sera également conçu avec Asus, un autre acteur important de ce marché. Enfin, des applications mobiles Google On accompagneront ce routeur, sur Android et iOS.

Zoomed_out_device_on_counter.0

 

Les routeurs, un marché très stratégique

Saviez-vous qu’en été 2012, après la sortie du rapport coordonné par le Sénateur Jean-Marie Bockel concernant les problématiques liées à la cyberdéfense française, l’une des propositions préconisait la mise à l’écart des constructeurs chinois des réseaux nationaux ? Les routeurs sont un vrai enjeu de sécurité, que ce soit des routeurs « maison », ou les routeurs que les opérateurs et fournisseurs d’accès utilisent. Il faut dire qu’ils ont un rôle important : relier des réseaux informatiques, et diriger des informations sur le réseau Internet.

Comme vous le savez sans doute, Internet se transforme progressivement en un réseau étendu, que l’on appelle « Internet des objets », reliant (tout simplement) tous les objets devenus connectables. Le routeur est donc un élément central, capable d’effectuer le routage des communications entre les milliards d’appareils qui composent l’Internet des objets. Si le sujet vous intéresse, je vous encourage à lire ce dossier consacré à Google.

Plus sur le même sujet : Comment Google souhaite transformer l'Internet des Objets en...