En août dernier, Google dévoilait le routeur OnHub, plutôt innovant et se voulant simpliste dans son fonctionnement. Le site iFixit a démonté le routeur, afin de dévoiler l’intérieur du OnHub intégrant pas moins de 14 antennes.

Google OnHub

Le routeur OnHub de Google vient de révéler ses secrets, après être passé entre les mains expertes des démonteurs du site iFixit. Pour rappel, il s’agit d’un routeur co-développé par Google et TP-Link. Les premiers tests ont déjà été publiés aux États-Unis et laissent entrevoir une très bonne couverture et des débits élevés. Ces deux bons points s’expliquent aisément par l’architecture du routeur. En effet, comme le montrent les photos du démontage du OnHub par iFixit, ce dernier dispose en tout de 14 antennes ! Celles-ci sont intégrées dans le routeur pour éviter d’avoir à poser sur son bureau un produit disgracieux.

À lire : 5 routeurs que l'on vous recommande

Une antenne pour booster le signal et une antenne anti-congestion

Parmi les 14 antennes, on trouve 12 antennes disposées en cercle tout en haut du routeur : 6 antennes 2,4 GHz et 6 antennes pour la bande 5 GHz. On trouve ensuite une antenne en forme de diamant intégrée sur l’une des façades, afin d’augmenter la portée du signal Wi-Fi dans cette direction. Enfin, la dernière antenne, en forme de cercle, se trouve tout en haut du routeur. Opérant sur la bande 2,4 GHz, elle sert à analyser la congestion du réseau, pour adapter le fonctionnement du routeur et optimiser le signal.

 

Le ZigBee de la partie

On trouve également dans le routeur une puce supportant la norme de transmission sans-fil 802.15.4 aussi connue sous le nom commercial ZigBee. Une norme qui devrait être très utile avec l’avènement des objets connectés afin de transmettre des informations tout en utilisant peu d’énergie. La fonctionnalité est toutefois pour le moment désactivée.

Le routeur OnHub est pour le moment uniquement disponible aux États-Unis pour 199 dollars.