Google vient de lancer un appel aux dons pour aider les migrants et les réfugiés du monde entier. L’entreprise a réalisé un don d’un million d’euros et promet de doubler le montant des dons effectués par les particuliers dans la limite de 5 millions d’euros.

Google dons migrants

Afin de limiter la crise humanitaire qui touche les réfugiés et les migrants en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, Google a mis en place un appel au don à destination des particuliers. Il est possible de se rendre sur le site mis en place par Google pour réaliser un don (5, 10, 25, 100 ou 200 dollars), à destination du fonds Network for Good. Celui-ci redistribuera ensuite l’ensemble des dons à quatre associations : Médecins Sans Frontières, International Rescue Committee, Save the Children et le Haut-Commissariat des Nations Unis pour les réfugiés. Pour chaque don réalisé, Google doublera la somme récoltée pour les 5 premiers millions d’euros afin de réunir, au total, 10 millions d’euros.

L’objectif est en passe d’être réalisé d’ici peu puisque le compteur atteint déjà plus de 9,3 millions d’euros. La somme finale servira à apporter les premiers secours (abris, nourriture, eau et soins médicaux) pour les réfugiés. Petite précision : puisque Google n’est pas reconnu comme une association d’intérêt général, il ne sera pas possible de déduire une partie du don de ses impôts.

L’argent récolté pourra faciliter la vie des réfugiés syriens, qui s’entassent souvent dans des camps – on parle de 4 millions de personnes au total – des pays frontaliers (notamment Turquie, Jordanie et Liban) puis les quittent à cause du manque de ressources. L’aide humanitaire sera donc, en partie, destinée à améliorer, autant que possible, la vie dans les camps, avec des produits de première nécessité, afin de limiter les flux migratoires. Toutefois, les 10 millions d’euros récoltés par Google seront une goutte d’eau dans un océan où on peine à distinguer le fond puisqu’il est question d’un budget de plusieurs milliards d’euros en Europe.