On l’attendait plus ou moins depuis quelques heures, Google vient d’annoncer sa toute nouvelle tablette. Et il n’est pas question d’une nouvelle Nexus, mais d’un produit intégré à la gamme Pixel, que l’on connaît pour ses Chromebooks. Pourtant, le Pixel C tourne bien sous Android. Vous avez du mal à suivre ? Voici ce que l’on sait de cette tablette d’un style… pas si nouveau.


Google Pixel C

Alors que sa conférence était dédiée essentiellement à ses nouveaux Nexus 5X et Nexus 6P, Google a présenté une tablette qui n’a pas grand-chose à voir avec la série d’appareils que l’on connaît déjà. Car cette tablette en question s’inscrit dans la série Pixel, tournée vers des Chromebook haut de gamme, mais tourne en réalité sous Android 6.0 Marshmallow. Une fois cette nébuleuse logicielle éclaircie, passons au corps de la bête.

Le Pixel C, dont l’écran mesure 10 pouces, affiche une définition de 2560 × 1800 pixels, soit une résolution de 308 ppp. Sa luminosité, elle, monte à 500 nits. Cet écran, et c’est particulièrement notable puisque la puce ne se voit presque nulle part ailleurs hormis sur la Nvidia Shield Android TV, abrite un processeur Nvidia Tegra X1 ainsi qu’un GPU Maxwell et 3 Go de RAM, le tout dans un boîtier en aluminium. Celui-ci inclut un port USB type-C, afin d’assurer un transfert de données et une charge rapide. Toutefois, on ignore encore la capacité de la batterie intégrée à la tablette.

Google Pixel C

Un clavier pour de la productivité

Ce que l’on sait en revanche assurément, et les amis de Windows l’auront remarqué, c’est que cette nouvelle tablette affiche des faux airs de Surface. Le Pixel C est en effet associé à un clavier aimanté, qui peut se poser sur l’écran, au dos de la tablette, et sur laquelle il suffit de glisser la tablette pour la poser sur une… béquille, très exactement comme une Surface. Cette dernière peut être inclinée selon deux angles, afin de travailler ou de regarder des vidéos confortablement. Selon Google, ce même clavier adopte la même course que celui des Chromebook Pixel, avec une course de 1,5 mm ainsi qu’un trackpad. Et comme il inclut une batterie, ce clavier se charge par induction quand il est posé sur la tablette, touche contre écran.

Pixel C

Produit premium oblige, le Pixel C ne sera pas donné. Même s’il s’est montré chiche en détails, Google a en effet mentionné son tarif de lancement, fixé à 499 dollars pour sa mouture 32 Go, et à 599 dollars pour sa version 64 Go, sans oublier un clavier facturé 149 dollars. Et à voir la différence de prix entre les Nexus 5X et 6P à leur passage du dollar à l’euro, on peut s’attendre à une inflation non négligeable.

Google Pixel C

La barre lumineuse montre l’état de charge de la batterie.