Weave est le protocole utilisé par Google dans les produits Nest comme le thermostat ou la caméra connectée. L’entreprise de Mountain View vient d’ouvrir ce protocole de communication à tous les constructeurs et développeurs. Un concurrent de plus aux ZigBee, Z-Wave et HomeKit.

Nest

Google vient de réaliser trois annonces qui vont permettre aux objets connectés de mieux communiquer entre eux, du moins ceux utilisant la technologie mise à disposition par Google. Nest Weave est le protocole de communication utilisé par les produits Nest pour communiquer entre eux. C’est le cas, par exemple, lorsque le thermostat connecté communique avec l’alarme incendie. Nest Weave se base sur deux normes de communication sans fil existantes : le Wi-Fi 802.11, mais également le standard Thread 802.15.4 aussi utilisé par ZigBee par exemple. Ce standard est prévu pour des communications légères, consommant peu d’énergie. Le protocole Nest Weave est donc parfaitement bien pensé pour les objets connectés. Le premier produit à utiliser le protocole en dehors de Nest est la serrure connectée Yale Linus.

Google a également mis en ligne une API permettant de connecter des logiciels et produits tiers à la Nest Cam. On imagine ainsi la serrure connectée qui demandera à la Nest Cam d’enregistrer un extrait vidéo lorsqu’une personne tente d’ouvrir la porte. Plusieurs constructeurs ont déjà annoncé leur volonté de supporter l’API : August, Mimo, Petnet, Philips Hue et Skybell. Les développeurs peuvent donc maintenant créer des interactions intéressantes en ayant accès aux alertes de la caméra, du détecteur de fumée, mais aussi du thermostat pour savoir si des personnes sont présentes dans la maison.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

 

Thread : un réseau maillé

Pour tenter de séduire les constructeurs, Google met en avant différents avantages à utiliser le protocole Neast Wave via Thread : une meilleure fiabilité puisque le réseau est de type maillé (tous les appareils servent de relai pour les autres) ; une latence intéressante (moins de 100 ms) ; une meilleure portée (puisque chaque appareil relai le signal en Thread) ; une faible consommation énergétique (plusieurs années d’autonomie), mais aussi de mémoire vive (64 ko de RAM minimum) ; une meilleure sécurité et une configuration simple.