Les démonteurs professionnels du site iFixit viennent de faire passer le Nexus 5X sur le billard. Sa note de réparabilité atteint 7/10 alors que son prédécesseur, le Nexus 5, récoltait un 8/10. C’est surtout l’écran qui a causé le plus de soucis à leurs tournevis.

iFixit Nexus 5X

iFixit est un site qui démonte les appareils électroniques afin de dresser une note de réparabilité sur 10. Plus la note est élevée, plus l’utilisateur du produit sera susceptible de le réparer facilement lui-même. Le tout nouveau Nexus 5 de Google fabriqué par LG vient de passer entre les tournevis du site d’iFixit.

A lire sur le sujet : Le Nexus 5X est officiel

Les démonteurs ont ainsi fait passer le Nexus 5X sur leur table d’opération, afin de découvrir certains composants comme le capteur Sony IMX377 de 12,3 mégapixels avec un objectif doté d’une ouverture f/2.0. On trouve aussi 2 Go de mémoire vive LPDDR3 Samsung et 16 Go de mémoire flash Toshiba eMMC 5.0 et… une puce Qualcomm SMB1358 gérant la charge rapide Quick Charge 2.0 alors que les nouveaux Nexus ne supportent pas la charge rapide de Qualcomm.

 

Une batterie et un écran qui déçoivent

Du point de vue réparabilité, iFixit a apprécié la conception de LG sur de nombreux points, notamment grâce à la présence de nombreuses pièces modulaires, qui peuvent être remplacées individuellement, sans avoir à changer l’intégralité du produit. Les vis ne sont pas propriétaires et un simple tournevis cruciforme suffira. En revanche, la batterie n’est pas très facilement accessible, mais au moins, elle n’est ni soudée ni scotchée au téléphone. Enfin, la vitre de protection et l’écran LCD sont collés l’un à l’autre, ce qui nécessite le changement de l’ensemble en cas de casse de l’un des deux.

Au final, iFixit a donc attribué la note de 7/10 au Nexus 5X quand son prédécesseur, le Nexus 5 avait obtenu la note de 8/10. Le Nexus 5X sera disponible en France à partir du mois de novembre pour 479 euros alors qu’il est déjà possible de l’acheter dans d’autres pays, comme aux États-Unis.