Après le Nexus 5X, c’est au tour du Nexus 6P d’être officiellement supporté par le recovery alternatif de la Team Win. Les amateurs de personnalisation seront ravis d’apprendre l’existence de ce portage avant même la commercialisation française du téléphone.

google-nexus-6p-haut-parleur

À peine disponible en Amérique du Nord et encore à venir dans le reste du monde, le Nexus 6P s’offre déjà le support de TWRP, le recovery alternatif de la Team Win. Après le Nexus 5X la semaine dernière, c’est donc au tour de la phablette conçue par Huawei d’avoir droit à l’attention de la célèbre équipe de développeurs.

D’ores et déjà disponible au téléchargement en version stable sur le site officiel, TWRP 2.8.7.0 peut ainsi être installé sur le Nexus 6P de tous ceux qui ont déjà eu la chance de le recevoir, ce qui n’est pas donné à tout le monde, y compris aux États-Unis. La manipulation pour l’installer est la même qu’à l’accoutumée, à savoir passer par l’application du même nom dédiée à cela  – disponible sur le Google Play Store – si le téléphone est déjà rooté, soit flasher via l’habituelle commande fastboot flash recovery twrp.img.

Cette seconde méthode requiert néanmoins de déverrouiller au préalable le bootloader du téléphone. Une pratique que tout le monde ne sera pas prêt à infliger à son téléphone au vu des dernières révélations à ce sujet

Pour ceux qui seraient tout de même intéressés, le lien de téléchargement du fichier .img est disponible dans la section « angler » du site officiel (relatif au nom de code du Nexus 6P), tandis que la marche à suivre est détaillée (en anglais) en suivant ce lien. Le téléphone, lui, devrait être disponible début novembre sur le Google Play Store.