LunarG, l’entreprise en charge de l’amélioration de SteamOS (Valve) et de l’API pour jeux vidéo Vulkan, vient en partie d’intégrer l’équipe de Google en charge d’Android. Une nouvelle qui devrait réjouir les gamers qui envisagent un futur possible à leur passion sur les mobiles.

LunarG.Splitting.300x280

Anciennement appelé OpenGL Next, Vulkan est une API de bas niveau ayant pour but d’unifier les différentes versions d’OpenGL (OpenGL sur ordinateur et consoles et OpenGL ES sur mobiles) et de gérer plus efficacement les architectures graphiques des appareils. Cette norme est développée sous le regard du groupe Khronos, un consortium qui réunit près d’une centaine d’acteurs tels que AMD, NVIDIA, Qualcomm, mais aussi Google, Samsung, Sony ou Apple. Dans un communiqué, LunarG, l’entreprise dédiée à cela, vient d’annoncer la scission de son équipe.

Désormais, LunarG continuera de développer exclusivement la partie de Vulkan dédiée à une utilisation de bureau grâce au financement de Valve, tandis que tous les membres qui travaillent sur la partie mobile rejoignent aujourd’hui Google afin de travailler sur Android. À terme, on peut donc espérer qu’Android intègre nativement Vulkan, peut-être même dans un futur pas très lointain (nos regards se tournent vers toi, Android N).

Google au niveau d’Apple

Tout l’intérêt de Vulkan est de laisser davantage de libertés aux développeurs dans l’exploitation des GPU, et ainsi obtenir de meilleurs résultats à puissance égale. Dans le milieu, il existe une autre API proposant ce niveau d’intégration, il s’agit de Metal, l’API graphique introduite par Apple avec iOS 8.

Contrairement à son concurrent, réservé uniquement à iOS et OS X, Vulkan possède néanmoins l’avantage d’être multiplateforme et pourrait permettre de faciliter le portage de jeux Windows, Linux, mais aussi consoles sur nos smartphones et tablettes. Pour cela, il faudrait néanmoins que Vulkan devienne un standard utilisé à grande échelle, ce que nous verrons lors de l’arrivée de cette API 3D un peu plus tard dans l’année (côté Desktop tout du moins).