Conçue par Google, la Pixel C devrait bénéficier d’un support logiciel efficace. Les premiers outils à destination des développeurs et autres amateurs de ROM sont déjà disponibles, quelques jours à peine après le lancement de la tablette.

google-pixel-c-1

Officialisée au début de l’automne, la Pixel C de Google est disponible depuis quelques jours un peu partout dans le monde, et même en France. Si elle ne convainc pas entièrement ses premiers testeurs, elle promet de s’améliorer rapidement. Les responsables de Google en charge de son développement ont en tout cas promis travailler sur quelques-uns des points faibles de l’appareil, en vue de mises à jour prochaines. Un détail d’importance lorsque l’on sait que l’appareil vaut 499 euros dans sa version de base, clavier non inclus.

Et puisque la Pixel C est un appareil de Google, conçu par ses soins et non par un tiers, comme c’est le cas des Nexus, on s’attend que son aspect logiciel soit particulièrement chouchouté par Mountain View. Les premières bonnes surprises commencent, puisque Google vient de mettre en ligne les factory images officielles dédiées à la tablette, afin de répondre aux attentes des plus pressés. Elles permettront notamment une réinstallation complète de l’appareil en cas de modifications de sa ROM, notamment. Notez en outre que les binaires dédiés à la Pixel C sont eux aussi disponibles. Avis aux développeurs et bidouilleurs, qui trouveront leur bonheur à cette adresse pour les factory images, et à celle-ci pour les binaires. Petit détail sympathique : Google conserve l’exotisme habituel de ses noms de code, puisqu’il baptise ici les unes « ryu » et les autres « dragon ». On n’en attendait pas moins.