Google a surpassé Apple. C’est ce que l’on peut lire partout dans le monde, suite aux derniers résultats du quatrième trimestre 2015 d’Alphabet, la capitalisation boursière du groupe a logiquement explosé. Allons voir ça de plus près.

Les lettres d'Alphabet

Les lettres d’Alphabet

Les fondateurs de Google, Larry Page et Sergey Brin, avaient déjà prévu ce moment. Les investisseurs voulaient de la transparence, en particulier concernant les projets ambitieux tels que les voitures sans conducteur, les ballons qui apportent de l’Internet, ou encore la vie éternelle.

En 2015, Google s’est donc transformé, elle s’est réorganisée : elle est devenue Alphabet. Ainsi les activités de base – la recherche, la publicité, Google Maps, YouTube, Android, Chrome, Google Play et ainsi de suite – se sont séparées de ce que l’on appelle, les moonshots. Le cœur de métier est maintenant désigné comme Google, tandis que les projets secrets sont regroupés dans une catégorie intitulée « autres paris« .

 

Des pertes encore plus importantes pour les moonshots

Les chiffres du dernier trimestre, Q4 de 2015, ont permis de mettre en évidence le poids de ces « autres paris ». Les « autres paris » ont généré une perte de 3,56 milliards de dollars (environ 3,2 milliards d’euros), une augmentation d’environ 83 pour cent par rapport à la période précédente en 2014.

Capture d’écran 2016-02-01 à 23.26.26

Les »Autres paris » se composent actuellement de Google Fiber, Calico, Nest, Verily (Google Life Sciences), GV (Google Ventures), Google Capital, X (Google [X]) et quelques autres initiatives. Vous pourrez retrouver une infographie complète sur Numerama, afin de mieux comprendre l’organisation du groupe.

 

Un chiffre d’affaires trimestriel en forte hausse

Alphabet a augmenté de 17,8% son chiffre d’affaires trimestriel, près de 75 milliards de dollars sur l’ensemble de l’année, dont 21,3 milliards (+18%) sur les trois derniers mois. Même chose pour le bénéfice net, qui progresse de 5 % à 4,9 milliards de dollars sur le dernier trimestre, à environ 4,5 milliards d’euros.

Bien évidemment, l’essentiel des revenus et des bénéfices provient du cœur de métier avec un bénéfice d’exploitation sur 2015 de 23,4 milliards de dollars.

 

Et tout d’un coup…

Ces derniers résultats ont donné un coup de boost à l’action GOOGL, ce qui a catapulté Alphabet devant Apple (AAPL). Alphablet (GOOGL) est désormais l’entreprise à la capitalisation boursière la plus importante au monde. Un petit bouleversement dans l’économie mondiale, Apple était passée devant Exxon Mobil (XOM) en 2011.

Graphique par QZ