Selon un article publié par le site The information, Google réfléchirait actuellement à une façon de revoir le processus de conception et de fabrication des appareils Nexus. Google aimerait avoir un plus grand contrôle sur la conception de l’appareil et le faire fabriquer par des sous-traitants, comme Apple avec Foxconn. Une décision qui pourrait heurter les fabricants de smartphones Android.

htc nexus

Depuis 2010 et la sortie du Nexus One, le premier smartphone Nexus, la méthode de conception et de fabrication des appareils n’a pas changé. Google fait appel à des fabricants de smartphones Android et leur demande de concevoir un appareil suivant des lignes de spécifications plus ou moins précises. Il s’agit plus d’un partenariat entre Google et un OEM que d’une relation entre concepteur et fabricant. Cela pourrait changer dans les mois ou les années à venir.

En savoir plus : Test du Google Nexus 6P : l’étoffe d’un grand

 

Google à la conception, HTC à la fabrication

Comme le rapporte en effet le site The Information, Google aimerait désormais avoir une approche de conception « à la Apple ». Ce qu’il faut comprendre par-là, c’est que Google désirerait être un concepteur de smartphone qui donnerait des ordres à un fabricant, comme le fait actuellement Apple. La firme de Cupertino conçoit en effet aux États-Unis le design de son téléphone, son SoC et sa fiche technique et le fait ensuite assembler en Chine dans les usines de Foxconn.

Google aimerait donc se lancer plus sérieusement dans le hardware. Et selon les informations recueillies par le site américain, Google se tournerait vers HTC pour la fabrication de ses Nexus « fait-maison ». HTC endosserait alors le simple rôle de fabricant et suivrait les indications de Google. Pas question de partenariat, le produit final n’afficherait même pas la marque de HTC sur sa coque. Une décision qui n’enchanterait pas la marque taïwanaise, mais qui, étant donné sa situation financière difficile, n’aurait pas vraiment le choix.

En savoir plus : Google aurait choisi HTC pour ses Nexus de 2016

 

Un marché du smartphone trop frileux ?

Mountain View hésiterait toutefois encore à sauter le pas. Si Google désire tant devenir un concepteur de hardware c’est, selon The information, parce que « les dirigeants de Google sont de plus en plus inquiets du monopole d’Apple sur le marché des smartphones haut de gamme, de l’incapacité actuelle de Google d’introduire des innovations dans le hardware des smartphones Android et de l’incapacité de la gamme Nexus à attirer de nouveaux clients au delà du relatif petit groupe de fans d’Android ». En d’autres termes, Google juge que les constructeurs de smartphones Android sont trop frileux et qu’il est temps de venir faire de l’ombre à Apple. Un projet ambitieux.

 

Faire face à l’inévitable grogne des OEM

Mais un projet qui ne serait pas sans effrayer ou énerver les OEM comme Samsung, LG, Motorola ou Huawei. Si l’on en croit The Information, ces derniers ne seraient pas d’heureux fabricants de smartphones Nexus. « Google s’octroie actuellement 15 % du prix de vente des smartphones Nexus qu’il vend en ligne » signale The Information. Autant d’argent qui ne va pas dans la poche des fabricants du téléphone, dont les marges sont déjà très fines. Google se montrerait également assez pointilleux sur la conception des Nexus actuels et irait jusqu’à demander à intégrer des vis d’un type très précis.

Surtout, l’arrivée de Google dans le monde des concepteurs de smartphone viendrait accentuer un peu plus la pression que supportent déjà les constructeurs de smartphones Android. Alors que 2016 s’annonce comme une année difficile pour ces OEM, l’arrivée d’un nouvel acteur aussi lourd que Google ne ferait que venir ronger des parts de marchés disputés par de plus en plus d’acteurs. Google devrait donc faire face à une grogne importante. Mais après tout, vers quel autre OS pourraient se tourner ces constructeurs pour exprimer leurs mécontentements ? Tizen ? Windows Phone ? Mountain View est définitivement en position de force.