Comme chaque mois désormais, Google met à jour Android afin de corriger quelques failles de sécurité. Les Nexus commencent d’ores et déjà à recevoir ce nouveau firmware très conséquent.

Android-Security

Au mois d’août, Google promettait des mises à jour de sécurité mensuelles pour Android afin de rassurer les utilisateurs effrayés (parfois à tort) par les malwares qui mettent à mal leurs données personnelles. Jusqu’à présent, le planning est respecté et le « Security Bulletin » de février vient d’être détaillé et déployé sur les Nexus, par OTA ou via les images d’usine.

Un patch bien complet

Cette mise à jour corrige un total de 10 failles de sécurité, dont cinq listées comme « critiques » et quatre en priorité « haute ». Par ailleurs, deux des failles en question concernent l’exécution de code à distance, l’une au niveau du driver Wi-Fi et la seconde concernant le Mediaserver.

Ce patch déployé sur Android 6.0.1 (Marshmallow) et 5.1.1 (Lollipop) concerne essentiellement les failles de sécurité et ne corrige donc pas le bug récemment (re)découvert sur le mode « Ne pas déranger ». Pour cela, il faudra certainement attendre la version 6.0.2 d’Android.

Comme d’habitude, cela ne concerne que les Nexus en version LMY49G (Nexus 10), MMB29Q (Nexus 5, 5X, 6, 6P et 7 (2013)), MMB29R (Nexus 9) et MMB29U (Nexus Player). Pour les autres constructeurs, il faudra encore attendre entre quelques semaines pour les plus rapides et éternellement pour les moins bons élèves.