Pour le moment réservé aux américains, le Google Project Fi s’ouvre peu à peu à de nouveaux utilisateurs. Il est de temps de s’y intéresser, voilà des réponses à vos questions.

Google-Project-Fi-Lego-Novet

 

Qu’est-ce que Project Fi ?

Pour simplifier au maximum, Project Fi est un opérateur mobile sous format prépayé proposé par Google. Il fonctionne en vous donnant accès à un service de données mobiles sur deux réseaux mobiles (Sprint et T-Mobile aux États-Unis). Votre smartphone va intelligemment basculer entre les deux – en plus des réseaux Wi-Fi, que le smartphone utilisera également pour passer des appels et envoyer des SMS dès que c’est possible.

Project Fi : Google est désormais un opérateur virtuel aux États-Unis

Combien ça coûte ?

Le format prépayé nécessite que votre compte soit chargé pour fonctionner, comme Skype, et il propose une facturation simplifiée. Aux États-Unis, vous payez 20 dollars par mois pour les SMS et appels illimités, et 10 dollars (environ 9,30 euros HT) par Go de données utilisées. Cela peut paraître onéreux pour les utilisateurs français et européens, mais les forfaits mobiles ne sont pas proposés à des tarifs aussi avantageux en Amérique du Nord. Vous ne payez que ce que vous utilisez, ce qui est également un avantage par rapport aux forfaits “tout compris”.

Google-Project-Fi-December-statement

Suivi en temps réel de la consommation

En gros, c’est l’équivalent d’un opérateur virtuel, comme NRJ Mobile en France. Google fournit une carte SIM, et s’occupe ensuite à travers une application dédiée de basculer intelligemment sur les réseaux en fonction de la qualité des connexions. Vous bénéficiez également de Google Voice, seulement disponible pour les Américains, qui permet d’avoir un répondeur intelligent – afin de rapatrier tous vos messages vocaux et rediriger vos appels.

Google Voice reconnaît maintenant plus précisément et plus rapidement la voix de l’utilisateur

Un autre avantage intéressant : le roaming est inclus dans le forfait, vous payez toujours 10 dollars par Go consommé à l’étranger, mais les débits sont limités à 256 kbps – c’est vraiment peu, l’équivalent d’une connexion 2G EDGE.

 

Comment en profiter ?

Google Project Fi ne fonctionne aujourd’hui que sur trois Nexus, les Nexus 6P, Nexus 5X ou Nexus 6 – même si la carte SIM fonctionne sur d’autres appareils, Google ne fournit pas de SAV. Enfin, il est possible d’acquérir un Nexus à crédit sur 24 mois, accompagné du Project Fi.

Le service est ouvert à tous les Américains depuis le 8 mars dernier, après plusieurs mois de bêta-test pour quelques chanceux. Enfin, il faut relativiser : les utilisateurs se plaignent d’une mauvaise qualité des appels par Wi-Fi, un comble pour un des spécialistes de la VoIP (dixit Google Hangouts).

Et en Europe ? Il faudra patienter bien sagement. Premièrement, les forfaits mobiles sont bien plus intéressants dans nos contrées, et Google doit négocier des contrats d’itinérance avec des partenaires dans tous les pays où il veut lancer des offres. Un chantier fastidieux.