Clearwire … C’est le nom du rejeton de l’union entre Sprint, Google, Intel et quelques autre mais c’est aussi et surtout le nom de l’entreprise qui représente désormais l’un des plus gros arguments d’Android.

Intel, Google, Comcast, Time Warner Cable et Bright House Networks ont investit pas moins de 3,2 milliards de dollars soit un peu moins de 2,1 milliards d’euros dans Clearwire, un fournisseur d’accès à internet, et ce dans le but de proposer à un potentiel de 140 millions d’états-uniens un accès Wimax. Mais le gros de l’investissement est fait par Sprint qui détient 51% du capital de Clearwire.

clearWire PCMCIA

Ce mouvement rapide vers le Wimax représente une aubaine pour le développement d’Android qui sera sans doute favorisé ne serait-ce que par la composition de l’Open Handset Alliance (Intel, Sprint et Google sont des membres clefs de cette dernière).

Le Wimax est la technologie qui assurera aux terminaux mobiles de la prochaine génération (les cycles sont en général de 2 ans, on pense donc ici à 2010) de rester connectés le maximum de temps à un réseau présentant des débits similaires à ceux que l’on connait aujourd’hui sur Desktop. Ce protocole représente aussi pour certains l’aboutissement de la mutation actuel des protocoles de téléphonie mobile qui génération après générations se muent en réseaux Data.

Pour rappel, en France, Free est le seul opérateur à avoir annoncé une offre Wimax via Altitude Telecom (une autre filiale du groupe Iliad).