Google est une entreprise qui comprend de nombreuses divisions, chacune dédiée à une activité en particulier. La Recherche & Développement est assurée par X et ATAP, deux entités qui parlent moins au grand public. Ara, Loon, Google Car, mais pas seulement : retour sur leurs projets publiquement annoncés.

Capture d’écran 2016-08-26 à 14.34.40Google profite de son statut de géant de l’Internet aux fonds quasiment illimités pour investir et créer des nouveaux projets visant à modifier nos interactions avec notre environnement et ou résoudre certains problèmes mondiaux. Deux divisions au sein de Google se concentrent uniquement sur ces problématiques. Bienvenue chez ATAP et X, là où il est question du futur.

ATAP, la DARPA made in Google

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

ATAP est l’acronyme d’Advanced Technologies and Projects (Projets et Technologies Avancées) est la division tenue par Regina Dugan, l’ancienne directrice de la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency), la division Recherche et Développement de l’armée américaine, à l’origine du GPS et d’Internet.

Le mantra d’ATAP est : ”Que peut-on réaliser quand on a la certitude de ne pas échouer ?”. Dans cette optique, ATAP a levé le voile sur des projets dans des domaines aussi divers que l’art, le textile ou encore les interfaces de nouvelle génération, avec pour point commun l’application de technologies innovantes dans ces domaines.

Spotlight Stories, un peu de poésie dans ce monde de bits

Stories

Une équipe au sein d’ATAP a développé un nouveau format vidéo interactif. Entre le film et le jeu vidéo, les créations Spotlight sont accessibles directement sur smartphone, puisque le spectateur peut voir ce qu’il souhaite en le déplaçant autour de lui. L’équipe en charge de Google Spotlight crée les outils pour les créateurs de contenus, pour au final proposer un SDK (Story Development Kit) complet et démocratiser le format. Si l’application est disponible sur le Play Store, nous n’avons malheureusement pas vu d’appareil qui la supporte.

Project Soli, la précision du bout des doigts

0529_soli_2

Project Soli est une initiative destinée à étendre les possibilités d’interaction avec des appareils trop petits pour que l’on puisse facilement interagir avec. Plus concrètement, il devrait être mis à profit principalement dans les montres connectées. Project Soli cherche à détecter les plus petits mouvements d’une main grâce aux ondes radar afin d’avoir un niveau de contrôle et de précision jamais atteint auparavant.

Le premier objectif de ce projet est de miniaturiser le plus possible une antenne radar pour pouvoir l’intégrer à nos montres. Une API est aussi développée pour rendre le système le plus simple à intégrer, comme une interface universelle à travers les différentes applications.

Project Jacquard, quand textile rime avec tactile

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Google veut faire du concept de vêtement connecté une réalité avec son Project Jacquard. Il consiste à déporter une interface sur une portion de vêtement pour garder le contrôle sur ses appareils en toute circonstance. Pour cela, les ingénieurs ont dû développer un nouveau genre de fibre qui peut s’intégrer à tout type de textile. Elle doit être assez conductrice pour détecter la présence d’une main placée à quelques centimètres de la surface tout en étant assez résistante pour survivre aux traitements nécessaires à l’élaboration d’un tissu. Enfin, l’électronique est réduite au strict minimum pour pouvoir être intégrée dans un bouton, par exemple.

Relié à un smartphone, un vêtement connecté peut transmettre les gestes de l’utilisateur, ce qui déclenche des actions prédéterminées. Levi’s est le premier fabricant partenaire à concevoir un vêtement issu du projet Jacquard : il s’agit d’une veste connectée dont une des manches est tactile, avec les composants électroniques contenus dans un module amovible.

Project Vault, un coffre-fort virtuel virtuellement imprenable

Google-Project-Vault

La sécurité est prise à coeur au sein d’ATAP. En témoigne Project Vault, une nouvelle approche de la sécurité, développée par un expert de la question. Pour faire simple, un ordinateur très sécurisé prend la forme d’une carte microSD, dans le sens où l’on y retrouve les composants que l’on peut trouver dans un ordinateur. Une fois inséré dans un appareil, comme un smartphone ou ordinateur, le micro-ordinateur est alimenté par la machine hôte et va simuler un fonctionnement de microSD classique. Il est programmé pour ne laisser à l’appareil aucun autre accès que celui aux fichiers demandés, à condition qu’il dispose des droits d’accès nécessaires.

La machine permet donc de chiffrer les informations sensibles ou de lancer des applications sécurisées sur des appareils qui n’ont pas été conçus pour. De plus, cette solution est mobile, et permet d’accéder à des données sensibles depuis un téléphone.

Project Abacus parce que vous devriez être le seul en mesure de vous authentifier

Capture d’écran-2015-05-29-14.34.17

Après une recherche qui a demandé l’intervention de plusieurs universités américaines et une quantité impressionnante de données, une équipe a trouvé un moyen d’authentification plus sécurisé que les mots de passe ou les codes PIN. Une série de mesures continues, comme la reconnaissance faciale, vocale, ou de la manière d’écrire, donne un score de confiance qui varie continuellement. Certaines applications sensibles, comme les applications bancaires par exemple, pourraient demander un score élevé alors que d’autres applications demanderaient un score moins élevé.

Abacus veut, à terme, remplacer les mots de passe. Ainsi, on peut imaginer qu’on pourra accéder à Facebook en écrivant juste une phrase proposée par son téléphone, ou en la lisant à voix haute.

Project Ara, la star d’ATAP

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Est-il encore nécessaire de présenter le concept de Project Ara ? Depuis trois ans, les promesses du projet Ara passionnent un grand nombre d’utilisateurs, qui y voient la plus grosse innovation depuis la démocratisation du smartphone. Les ingénieurs d’ATAP s’acharnent pour produire un smartphone modulaire qui pourrait s’adapter aux besoins des utilisateurs en quelques secondes.

Plus concrètement, il suffit d’assembler des pièces détachées sur une structure Ara pour qu’il puisse en profiter. Le projet Ara a toutefois été retardé et l’on ne sait pas exactement, à ce jour, s’il aboutira sur un smartphone ou une tablette.

Tango, le projet concrétisé

phab2-pro-dino-pcmark

Anciennement Project Tango chez X avant de passer chez ATAP, Tango est le premier projet d’ATAP qui se soit concrétisé en un produit disponible au grand public. Un téléphone certifié Tango (le Phab2 Pro de Lenovo, en l’occurrence) peut, à l’aide d’une série de capteurs et d’améliorations hardware et software, dresser une vue en 3 dimensions de l’environnement. Il devient alors possible de fournir de la réalité augmentée de qualité qui surpasse ce que nos smartphones actuels peuvent offrir. Les applications, elle, vont du jeu aux applications permettant de simuler l’installation d’un meuble dans une pièce de la maison.

 

Project Loon, la nouvelle définition d’un internet mobile

Projet Loon de Google

Internet est au cœur de notre société – et des intérêts de Google. Pourtant, deux tiers de la population n’a pas accès à ce service, et le Project Loon est la solution du géant américain à ce problème. Avec des antennes accrochées à des ballons géants installés dans la stratosphère, des ordinateurs font transiter les données entre les ballons à une vitesse impressionnante grâce à un laser très précis. Des antennes envoient alors ces données vers les appareils au sol. Les ballons se déplacent au gré du vent, et choisissent intelligemment leur direction pour rester le plus longtemps en l’air. Chaque ballon à une portée de 5000 kilomètres carrés. En lançant une flotte de ballons, Google pourrait potentiellement étendre la couverture internet sans-fil au monde entier.

Makani, les éoliennes nouvelle génération

Makani

Une équipe de X (anciennement Google X) se consacre exclusivement à un problème de taille : l’énergie. Pour eux, la solution est déjà trouvée, mais mal exploitée. En effet, l’énergie éolienne est actuellement très coûteuse et trop peu répandue. La solution trouvée par les ingénieurs est d’attacher à un pylône par le biais d’une corde un appareil assez aérodynamique pour pouvoir effectuer des rotations dans le ciel. Makani, c’est son nom, va chercher les vents à des altitudes bien plus élevées que les éoliennes actuelles. Cela apporte deux avantages directs : profiter de vents plus forts et donc d’un plus grand rendement énergétique, ainsi qu’une surface d’exploitation beaucoup plus importante, à travers le monde entier.

Makani pourrait rendre l’énergie éolienne à portée d’une grande majorité, sinon de tous.

Project Wing, de la livraison par drones

project wing 2 - Copie

Et si une flotte de drones livrait tous les biens que l’on souhaite, où l’on souhaite, quand l’on souhaite ? C’est cette réalité que veut réaliser l’équipe de Project Wing, qui développe des drones automatisés qui peuvent livrer précisément des objets du quotidien pas trop imposants. Pour visualiser concrètement ce que peut apporter Project Wing, on peut le comparer au service Amazon Prime Air.

Voiture autonome, la prochaine révolution

prototype

Sans aucun doute le projet le plus médiatisé de X, la voiture autonome est, comme son nom le laisse entendre, une voiture qui se conduit sans intervention humaine. Le projet est très avancé et on peut d’ores et déjà s’imaginer se passer de conduire d’ici quelques années. En effet, une véritable flotte de voitures autonomes sillonne les routes américaines pour récolter des données et améliorer le système, afin de s’approcher d’une véritable commercialisation.

À lire sur FrAndroid : Google Car, la route tortueuse de leur commercialisation

Verily

google-smart-contact-lens-diabetes-tiny-new-tech

Verily n’est pas un projet en soi, mais l’aboutissement d’une sélection de projets qui étaient autrefois réunis dans la division Google Life Science. On pouvait y trouver notamment des projets qui consiste à “cartographier” le corps humain, ou une lentille de contact qui mesure constamment le niveau de glucose pour les diabétiques. Verily est devenue une division d’Alphabet qui se dédie toujours aux projets sanitaires.

Google Glass

Google Glass Prescriptions

En 2014 Google donnait un aperçu de l’ordinateur du futur avec Glass, son projet de lunettes intelligentes qui intégraient une interface directement dans le champ de vision de l’utilisateur. Jamais vraiment finalisées, elles ont disparu de la circulation. Désormais, une équipe indépendante de X travaille sur la prochaine version de Glass, appelée désormais Aura. Il se pourrait d’ailleurs que la version grand public de cet appareil ne possède qu’une interface audio, selon les dernières rumeurs.