Google a ouvert une boutique temporaire à New York pour la sortie du Google Pixel aux États-Unis, lui permettant de faire la démonstration de son nouveau produit phare. Une première pour le géant de Mountain View qui renforce l’image grand public des Pixel.

google-pop-up-store

Pour la sorti de ses deux nouveaux appareils, en particulier le Google Pixel et le Google Pixel XL, Google a annoncé l’ouverture d’une boutique temporaire, un pop-up store, à New York.

Contrairement à Apple, ou d’autres fabricants comme Microsoft ou Samsung dans de moindres mesures, Google n’a quasiment aucune boutique physique pour vendre ses produits, si ce n’est une boutique à Londres. Il faut dire que le géant de la recherche est plus souvent éditeur de logiciels et de service que fabricant d’appareils.

Pour la gamme Pixel, on sait cependant que Google veut miser plus gros et s’investir réellement dans la fabrication et la commercialisation des terminaux, comparé à l’ancienne gamme Nexus. On se souvient par exemple de la dépense estimée à 3,2 millions de dollars pour les publicités à la télévision américaine.

google-pop-up-store-2

 

Tester les appareils Google : une première

En dehors de vendre directement les appareils de Mountain View, la boutique new-yorkaise proposera aux visiteurs de réellement tester les produits. Dans des images partagées sur Instagram, Google présente par exemple des sales de démonstrations pour le DayDream View ou une salle très peu éclairée pour tester l’appareil photo du Pixel, qui a convaincu la presse cette semaine.

Les autres produits comme Google Wi-Fi ou Google Home devrait être également être disponible en test dans la boutique. Google n’a pas annoncé pour le moment l’ouverture d’autres boutiques de ce type dans d’autres régions, comme au Royaume-Uni ou en Allemagne.

 

Le Pixel, un produit grand public

C’est une première pour Google de proposer à ses potentiels clients de pouvoir tester les produits, et notamment les Pixel. Cette nouvelle stratégie renforce encore plus l’image de marque grand public que veut renvoyer Google. On est désormais sûr que les Pixel sont des smartphones destinés à faire de l’ombre à Samsung et Apple contrairement aux Nexus qui étaient destinés à un marché de niche.