En recrutant de nombreuses nouvelles recrues de renom, Google renforce de manière importante sa présence dans le secteur de l’intelligence artificielle et montre ses ambitions de dominer ce marché en devenir.

Google Mountain View

Google a toujours été à la pointe dans le domaine de l’intelligence artificielle et les projets de sa filiale DeepMind ne cessent de le rappeler. Mais la firme de Mountain View ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Dans l’optique de toujours se renforcer dans ce secteur à la pointe de la technologie, l’entreprise a considérablement renforcé ses équipes.

Des recrues renommées

En effet, on apprenait la semaine dernière que Jia Li, ancienne responsable du pôle R&D chez Snapchat, avait rejoint les rangs de Google, en plus d’autres ingénieurs reconnus. Cette équipe est dédiée à l’amélioration des solutions de machine learning basées sur le cloud et destinées aux entreprises.

Google a également ouvert un nouveau laboratoire dédié à l’apprentissage automatique à Montréal, au Canada. Ce dernier sera dirigé par une autre recrue récente. Il s’agit du Québécois Hugo Larochelle qui était à la tête de l’équipe travaillant sur l’intelligence artificielle chez Twitter. Ce dernier est décrit par Wired comme un «talent clé » dans cette technologie.

Rude concurrence

Cette tendance de Google à chercher ses talents auprès d’autres grandes entreprises du web montre à quel point le secteur de l’intelligence artificielle est le terrain d’une rude concurrence. Et la firme de Mountain View a bien l’intention de tirer son épingle du jeu.