À l’instar de certains Google Nexus 5X (fabriqués par LG), des Google Nexus 6P (fabriqués par Huawei) souffrent eux aussi d’un bug majeur depuis la mise à jour vers Android 7.0 Nougat.

Nexus 6P (1 sur 5)

Début décembre, LG annonçait qu’il allait rembourser les clients des Google Nexus 5X bloqués par la mise à jour vers Android 7.0 Nougat. Certains de ces terminaux souffraient en effet de bootloop, c’est-à-dire qu’ils restaient coincés sur l’écran d’amorçage, sans vraiment s’allumer. Autrement dit, ils n’étaient plus fonctionnels.

Le problème était dû à un défaut matériel. L’entreprise sud-coréenne ayant fabriqué les Nexus 5 et 5X, c’était à elle d’assumer les défauts de conception. Néanmoins, plusieurs internautes sur Reddit ont signalé le même problème avec leurs Nexus 6P. Or, ces derniers ont été construits par Huawei.

Un problème de plusieurs mois

D’après Pocketnow, des bootloops sur les Google Nexus 6P ont commencé à se manifester à partir du déploiement de la Developer Preview 2 d’Android N, plus tôt dans l’année. Aujourd’hui, il semblerait que certains d’utilisateurs rencontrent ce problème sur les versions stables d’Android 7.0 et Android 7.1.

Pour l’instant, Huawei n’a pas réagi et Google a publié un message d’excuse, il y a trois mois de cela :

Nous comprenons qu’un très petit nombre d’utilisateurs rencontrent un problème de bootloop sur leurs appareils. Nous continuons d’enquêter, mais nous pouvons confirmer qu’il s’agit d’un problème strictement matériel. Pour ceux qui souffrent de ça, merci de contacter votre magasin pour faire valoir votre garantie ou vos options de réparation.

Nous sommes désolés pour la gêne occasionnée et apprécions votre patience.

Mauvaise pub

Depuis, plus rien. Ces blocages à répétition font de la mauvaise pub à Google qui doit, en plus, faire face à des problèmes de distorsion du son sur ses Pixel et Pixel XL.

À lire sur FrAndroid : Android 7.0 Nougat : la liste des terminaux mis à jour