L’outil de traduction de Google s’améliore pour un certain nombre de langues grâce à la traduction automatique neuronale.

Après l’arrivée du machine learningGoogle Translate continue d’évoluer. En effet, grâce à une méthode de traduction automatique neuronale, certaines langues bénéficient d’une meilleure traduction. C’est le cas actuellement du brésilien, du turc et du japonais, dont la compréhension de la langue est maintenant plus précise et plus facile.

Les réseaux neuronaux

La traduction automatique neuronale utilise des réseaux neuronaux pour traduire des phrases entières — et non des morceaux de phrases — et mieux appréhender le sens global de celles-ci. De cette manière, les traductions paraissent plus naturelles et toujours plus proches de la façon dont la langue est réellement parlée.

Disponibilité

Cette nouvelle traduction automatique est disponible dans le moteur de recherche Google, dans les applications Android et iOS et l’application Google. Dans les semaines à venir, d’autres langues seront concernées comme le russe, le vietnamien et l’hindi.

À lire sur FrAndroid : Google traduit désormais le japonais à la volée avec l’application Traduction