Si l’on connait déjà quelques détails sur la prochaine génération des smartphones Google, les Pixel, le nom de code du Pixel 2 XL n’était pas encore confirmé. C’est maintenant chose faite.

Décidément, rien n’échappe à nos confrères d’Android Police. En épluchant des informations en lien avec le projet open source d’Android, ils y ont trouvé la référence du prochain Pixel XL et confirment par la même occasion une information que leur avait fourni une source il y a quelques semaines.

Il est donc confirmé que le nom de code du prochain Pixel XL est « Muskie ». En français, il est appelé masquinongé (ou maskinongé). Pour la petite histoire, le masquinongé est un brochet particulièrement long et qui aime s’attaquer à de grandes proies.

Sa longue taille convient parfaitement à l’idée XL du téléphone auquel il a été rattaché.

En bas, on peut retrouver les références de tous les appareils dont le Muskie.

Ce que l’on sait…

Pour en revenir à l’appareil en question, la découverte d’Android Police ne nous apprend rien de plus. En revanche, nous savons toujours qu’il devrait s’agir d’un appareil haut de gamme, à l’image de la version 2016.

Sans trop s’avancer, on imagine que l’étanchéité sera intégrée, une caractéristique malheureusement absente des Pixel de 2016. La suppression du port jack serait également considérée, mais sans rendu ou autres fuites visuelles, nous ne pouvons savoir ce qu’il en est.

Et ce que l’on ignore

Le plus grand mystère qui entoure ces appareils pour le moment provient également des noms de code d’appareils Google. En effet, le nom de code Taimen qui apparait également aux côtés de Walleye et Muskie et désigne un poisson plus grand que les deux autres. Une source de Droid Life avait précisé qu’il s’agissait d’un smartphone encore plus imposant que les deux précédemment mentionnés.

En ce qui concerne le reste des caractéristiques des appareils, il n’y a pas eu de fuites. Mais si les téléphones veulent conserver leur aspect premium, il y a de grandes chances qu’ils soient équipés d’un processeur à la pointe, comme le Snapdragon 835. Si Google conserve sa fenêtre de sortie en novembre, l’approvisionnement ne devrait pas être un souci.

Au-delà de ce qu’embarqueront les Pixel, on espère pour Google qu’ils ne seront pas sujets aux malfonctionnements comme ce fut le cas pour la première génération.

À lire sur FrAndroid : iPhone 8 et Pixel 2 : 2017 sera une année déterminante pour Apple et Google