Google ne s’inquiète pas de l’arrivée future de nouveaux Markets sur Android.

Des nouveaux markets devraient faire leur apparition sur Android : Amazon, BestBuy

La publicité affichée dans les applications suffit à couvrir les coûts de développement d’Android. Mais les plateformes alternatives pourraient être, pour Google, un manque à gagner important, car il ne toucherait plus les revenus des applications payantes.

Pour rappel, lors d’un achat sur l’Android Market, le partage des revenus s’effectue ainsi : 70% pour les développeurs et 30% pour Google (pour les coûts de fonctionnement).

Hier soir, Google a annoncé ses résultats financiers et cette question a été posée. Eric Schmidt, PDG, y a répondu :

“Le but des markets est de faire de l’argent pour les personnes qui développent des logiciels et applications. Ce n’est pas un modèle de revenus pour Google. Il y a aura des alternatives… c’est une nette victoire pour Google.”

D’un point de vue, Google n’a pas à s’inquiéter de l’apparition des stores, car il permettra d’avoir plus d’applications sur la plateforme et profitera donc à son développement.

Si toutefois l’Android Market n’était plus utilisé et que les applications payantes échappaient totalement au contrôle de Google, l’entreprise continuerait à gagner de l’argent. En effet, lors d’une autre question Google a affirmé parier sur la croissance de la publicité mobile, via la plateforme adMob.

Rien n’est donc perdu pour Google, qui voit arriver des concurrents sur son propre marché.

Source: Androinica