Google Assistant arrive en France et en français sur nos smartphones. Le projet d’intégrer une intelligence artificielle dans notre quotidien est un projet qui remonte à plusieurs années maintenant chez Google. Qu’est-ce que peut apporter Google Assistant et quelles sont les alternatives ?

Le déclic Siri

Alors qu’Apple révolutionnait le monde du téléphone portable avec son premier iPhone, la marque à la pomme proposait avec la quatrième itération de son smartphone d’intégrer un tout nouveau service doué d’une intelligence artificielle : Siri. D’abord assez limité, le service vocal s’est au fur et à mesure transformé en un véritable assistant virtuel. Cela fait un moment que Google prépare de son côté un service capable de rivaliser avec celui d’Apple.

Siri sur iPhone

À la fin de l’année 2011, les rumeurs évoquaient le développement d’un certain Majel (en référence à l’actrice Majel Barrett-Roddenberry qui avait prêté sa voix à l’ordinateur du vaisseau Enterprise dans la série Star Trek), nom de code pour l’assistant virtuel par Google qui devrait alors être la réponse à Siri. Quelques mois plus tard, lors de la I/O de 2012, la firme de Mountain View présentait officiellement Google Now.

Google Now, le premier Assistant

Disponible depuis Android Jelly Bean et pour la première fois sur un Galaxy Nexus, Google Now permet d’interroger Google sur de nombreux sujets comme la météo, les programmes du cinéma, les prochains RDV dans l’agenda, et autres informations pratiques. Tout en proposant des améliorations au fil du temps, un autre projet est venu se greffer, ayant pour but de remplacer totalement Google Now. Il s’agit de Google Assistant, attendu depuis déjà un moment sur nos smartphones — mais pas que — et qui est en cours de déploiement en France et dans la langue de Molière. Jusqu’à présent, on ne pouvait expérimenter l’assistant en français qu’à l’écrit sur le service de messagerie Google Allo, depuis le début du mois de mai.

Google Now

Tout un écosystème

La Google I/O 2017 a été l’occasion pour le géant d’internet de lancer son assistant à plus grande échelle dans le monde et sur ses différentes plateformes au-delà de Google Home par exemple. Le but est de créer un véritable assistant intelligent pour tout l’écosystème de Google. Lors de la conférence, la société a en effet montré que de nombreux objets connectés sont et seront compatibles avec son intelligence artificielle : des lave-linge, des voitures, des lave-vaisselle, des réfrigérateurs… Vous pourriez ainsi demander à Assistant de préchauffer le four, demander où en est votre machine à laver ou encore connaître le contenu de votre frigo et consulter les recettes possibles.

Certains objets de la maison connectée sont déjà compatibles. Avec Philips Hue et la gamme Ikea Tradfri, vous pouvez allumer, éteindre et ajuster la lumière à la voix. Vous pouvez aussi parler avec certains thermostats tels que ceux de la marque Nest, Honeywell, SmartThings ou encore Wink. Avec votre simple voix vous pouvez ainsi régler  la température dans les pièces de votre maison.

À lire sur FrAndroid : Google I/O 2017 : ce qu’il faut retenir

Comment ça marche

Google Assistant est une réelle évolution de Google Now qui passe d’un simple assistant vocal à un « agent conversationnel ». En effet, il est possible désormais d’entretenir des conversations, ce qui est assez naturel lorsqu’on s’adresse à l’oral, même à une IA. Dans conversation, il faut entendre contexte. Assistant prend en compte toutes les questions qui ont pu être posées par l’utilisateur. C’est-à-dire que vous aurez de moins en moins besoin de préciser exactement votre demande puisque Google Assistant saura à quoi vous faites allusion. Une discussion est donc possible, le logiciel se base sur le programme de langage naturel de Google.

Par exemple, si vous demandez à Google Assistant “où se trouve la pharmacie la plus proche ?”, vous pouvez ensuite lui demander : “Quand ferme-t-elle ?”, plutôt que « Quand la pharmacie la plus proche ferme-t-elle ? ».

« OK Google »

Et l’assistant peut se révéler d’une très grande aide dans de nombreux domaines. Il peut vous aider à confectionner de bons petits plats grâce à ses fonctionnalités pratiques comme le minuteur, la liste des courses, etc. Par exemple, vous pouvez très bien demander à Google Assistant de lancer un minuteur de 3 minutes pour la cuisson d’un oeuf à la coque ou encore connaître le nombre de calories dans une pomme. C’est aussi un bon allié pour planifier au mieux son quotidien, connaître les meilleurs itinéraires pour gagner du temps notamment.

Google Assistant vous trouve le meilleur itinéaire

Google Assistant est tout aussi utile lors de vos déplacement à l’étranger puisqu’il peut vous fournir instantanément des informations pratiques comme la traduction ou encore la devise.

Un bon allié pour les voyages

Et comme Google, c’est avant tout un spécialiste de la recherche sur internet, vous pourrez rester informé sur l’actualité, ce qu’il se passe autour de vous, le questionner sur n’importe quel sujet et même vous divertir en entamant une discussion. En plus de vous amuser à lui demander de vous livrer ses meilleures blagues, vous pouvez aussi rebondir sur vos précédentes questions. Exemple, si l’assistant vous trouve la pharmacie la plus proche, vous pouvez ensuite lui demander à quelle heure cette dernière sera fermée sans avoir besoin de préciser de quelle pharmacie vous voulez parler.

Google Assistant en français sur un Samsung Galaxy A5 2017

 

L’assistant virtuel peut être utilisé sur plusieurs produits made in Google, qu’il s’agisse de smartphones Android compatibles, de téléviseurs Android TV, de l’assistant domestique Google Home, de montres Android Wear, etc. Notons également que Google Assistant est aussi disponible sous forme d’application pour iOS. Pour vérifier si vous avez reçu l’assistant de Google, maintenez le bouton Accueil ou dites « OK Google » et une bulle devrait faire son apparition. Ensuite, c’est à vous de jouer, il ne vous reste qu’à saisir vos questions et commandes à l’écrit ou bien à l’oral, comme il vous plaira.

Quelles sont les alternatives ?

Si votre smartphone n’est pas compatible ou en attendant de recevoir Google Assistant sur votre smartphone et autres produits Google, vous pouvez passer par la messagerie Allo. Il y a des moyens détournés pour avoir accès à l’intelligence artificielle de Google. Par exemple, si vous n’avez pas de Google Home, mais un Raspberry Pi 3, vous pourriez tout à fait vous en construire un vous-même. En dehors de ce que propose Google, il existe d’autres assistants confectionnés par d’autres sociétés :

  • Amazon Echo : uniquement disponible à partir d’une station physique, l’IA Alexa a l’avantage d’être accessible sur de nombreuses machines qui ne sont pas des objets produits par Amazon. Il est aussi possible de lui ajouter des fonctionnalités, puisque la technologie est dite ouverte. Petit bémol, Alexa n’est pas encore disponible en français.
  • Microsoft Cortana : l’IA de Microsoft qui doit son nom à la série des jeux Halo est disponible sur Windows Phone, Windows 10, Android, iOS et même sur les machines Xbox. Très personnifiée, elle propose beaucoup de fonctionnalités mais n’est disponible en français que sous Windows 10. Cortana a aussi l’ambition de se retrouver sur tous les appareils connectés compatibles et notamment l’électroménager.

D’autres se lancent et à coup sûr se lanceront dans l’aventure, comme Orange et son Djingo qui sera lui directement en français mais pas disponible avant 2018. Il s’agira donc du premier assistant virtuel proposé par un opérateur européen, de quoi intéresser les clients habitués d’Orange.

À lire sur FrAndroid : Votre smartphone est-il compatible avec Google Assistant ?