Comme prévu, Google a lancé lundi sa solution Google Wifi en France. De quoi s’agit-il au juste ? Quel intérêt au pays des box des FAI ? Voici tout ce que vous devez savoir à son sujet.

Qu’est-ce que c’est ?

« Google Wifi » désigne la dernière « solution Wi-Fi pour la maison » made by Google. Il s’agit d’un lot d’un ou de plusieurs routeurs-points d’accès Wi-Fi fonctionnant de concert afin d’améliorer la couverture et/ou les performances de votre Wi-Fi, ce sans configuration manuelle.

Quel intérêt ?

En France, la majorité des foyers se satisfont, à juste titre, du point d’accès Wi-Fi intégré au routeur fourni par leur fournisseur d’accès à internet (box). Ce point d’accès n’est pas toujours très performant, mais il suffit souvent aux foyers connectés par ADSL, qui n’ont de toute manière qu’une bande passante de quelques mégabits par seconde.

Toutefois dans certains cas, avec une box d’ancienne génération (Freebox Crystal…), dans un grand logement aux murs épais, ou si vous êtes reliés par fibre optique et que vous souhaitez diffuser de l’Ultra HD sans fil, un ou plusieurs points d’accès Wi-Fi haut de gamme sont nécessaires.

Dans ce cas Google Wifi met en œuvre les dernières technologies Wi-Fi, à commencer par la toute dernière norme IEEE 802.11ac Wave 2 en MIMO 2×2, de manière transparente pour l’utilisateur.

Les points d’accès de Google utilisent automatiquement les canaux les moins encombrés (comme beaucoup d’autres points d’accès, dont ceux intégrés à la plupart des box), mais ils sont en plus capables de basculer automatiquement et à la volée un appareil connecté du 2,4 au 5 GHz en fonction des besoins (portée ou débit).

Quelle différence ?

Google Wifi et les kits concurrents en vogue en ce moment se distinguent des points d’accès Wi-Fi conventionnels à deux titres.

Premièrement par leur simplicité d’installation et d’utilisation. Ils s’accompagnent en effet d’une application Android ou iOS qui ne réclame aucune connaissance technique. L’utilisateur est guidé du branchement au choix d’une clé facile à mémoriser puis à l’utilisation au quotidien avec des intitulés intelligibles par tous.

Deuxièmement par l’utilisation, en coulisses, de la technologie mesh (réseau maillé). Pour les logements grands ou longs, Google propose effectivement des lots de deux ou trois points d’accès qui fonctionnent ensemble : les appareils connectés se connectent automatiquement au point d’accès le plus puissant, sans déconnexion.

Alors qu’avec des points d’accès conventionnels, si vous vous rendez d’un bout à l’autre d’un logement, votre appareil peut rester connecté au point d’accès le plus éloigné, tant qu’il le capte, même s’il le capte mal. Il faut choisir manuellement le point d’accès le plus proche, ce qui coupe la connexion (donc votre appel vidéo ou votre téléchargement).

Quelles alternatives ?

Il existe une multitude de solutions Wi-Fi mesh aux États-Unis, où les logements sont grands et où les équipements des fournisseurs d’accès à internet sont de très mauvaise qualité.

En France, la seule alternative grand public au Google Wifi est la solution Netgear Orbi, en tout point comparable.

Prix et disponibilité

La solution Google Wifi est disponible depuis le 26 juin 2017 en France. Deux kits sont proposés :

Elle sera bientôt disponible chez Darty, à la Fnac ou chez LDLC.