D’après des rendus jugés fiable, les Google Pixel 2 et Pixel XL 2 n’auront pas de prise jack. Un nouvel abandon pour la prise casque historique qui fait grincer des dents.

Le Google Pixel 2 devrait faire l’impasse sur le port jack

Depuis l’abandon très remarqué de la prise jack par HTC et Apple sur l’iPhone 7, l’avenir du port dédié aux casques fait débat. En 2016, Google avait fait de la prise jack l’un des arguments de vente de son premier smartphone, le Google Pixel. Un an plus tard, cela ne devrait déjà plus être le cas puisque ce qui était jusque là une rumeur semble se confirmer : le Google Pixel 2 ne devrait pas intégrer la fameuse prise.

 

Bienvenue sur Android : la liberté de choisir son smartphone

Les fans d’Apple se réjouissent de l’arrivée de Google dans le camp des acteurs voulant se débarrasser d’une prise casque qui a le grand défaut d’être universelle et qui échappe donc aux guerres entre écosystèmes. C’est une nouvelle fois le signe qu’Apple avait été visionnaire, et cela fera taire les fans d’Android qui mettaient en avant le Google Pixel et sa prise jack.

En réalité, la différence principale entre le marché iOS et le marché sous Android est la pluralité de l’offre sur ce dernier. Comme Android est ouvert par définition aux fabricants tiers, les fans du système d’exploitation peuvent aussi bien trouver leur bonheur chez Google que chez Huawei, LG ou Samsung pour ne citer qu’eux.

Huawei, LG, Samsung et Sony continuent d’intégrer la prise jack

D’ailleurs, si Google et HTC ont bien supprimé la prise jack, les deux géants coréens résistent à cette tendance et continuent de l’intégrer même sur leurs derniers fleurons. Huawei et Nokia ne semblent également pas prêts à abandonner la prise casque, de même que Sony.

Quand Apple décide de supprimer la prise jack de l’iPhone, il impose son choix à tous les utilisateurs d’iOS sur smartphone, puisqu’à terme ce choix se généralisera à tous les iPhone en circulation. Ce n’est pas du tout le cas de Google avec la gamme Pixel.

 

Google influence-t-il encore les fabricants ?

Depuis le début du programme Nexus, puis avec le lancement du Pixel, Google a l’ambition de montrer Android sous ce que la firme estime être son meilleur jour.

Bien que l’on place souvent les Nexus et les Pixel comme des exemples à suivre pour les autres fabricants, on ne peut pas dire que ce soit vraiment le cas. Au moins deux choix techniques majeurs n’ont pas été suivis par les fabricants : la suppression du logement pour carte micro SD, et la suppression des boutons de navigation physiques au profit d’une interface virtuelle.

Samsung n’a jamais adopté les boutons de navigation de Google

Samsung est très connue pour avoir voulu maintenir les boutons de navigation physique, dans le désordre, le plus longtemps possible, jusqu’en 2017 où l’écran du Galaxy S8 l’a obligé à changer son fusil d’épaule. Le coréen a également toujours proposé un port pour cartes SD sur ses smartphones haut de gamme, à une exception près.

 

Un défaut qu’il ne faudrait pas généraliser

La suppression de la prise jack reste un défaut pour un smartphone en 2017. On ne peut pas dire que la transmission audio par USB Type-C s’est généralisée, et sans recharge sans-fil digne de ce nom, il est souvent impossible de charger son téléphone et écouter de la musique en même temps sans port casque dédié ou adaptateur en Y qu’il est bien généralement nécessaire d’acheter en sus.

On espère donc qu’une nouvelle fois, les fabricants de smartphones ne s’inspireront pas de Google et continueront d’intégrer une prise audio à leurs produits. En attendant, ceux pour qui la présence du port est primordiale pourront se tourner vers les autres smartphones sous Android.

À lire sur FrAndroid : Google Pixel 2 et Pixel XL 2 : ce que l’on sait des prochains flagships de Mountain View