La rumeur commence à être trop importante pour qu’on puisse ne pas en parler.

Pour faire un petit résumé de la chose…

Tout a commencé avec AndiTails, qui avait déclaré dans un message posté sur Twitter :

Aujourd’hui, j’ai vu le Nexus Two sous Gingerbread au travail, et Samsung en sera le fabriquant.

Dans une autre hypothèse logique, on peut penser que Google souhaite promouvoir la sortie d’Android Gingerbread, comme il l’avait fait il y a presque 1 an avec Android Eclair.

Une sortie que The Carephone Warhouse (The Phone House) aurait pu attraper au vol, en signant ce contrat avec Google pour la commercialisation d’un terminal signé « Google » pour les fêtes de noël en Angleterre.

Et puis, tout s’est rapidement enchaîné avec les déclarations de Taylor, rédacteur chez  AndroidandMe, citant l’évènement Samsung du 8 novembre à New York, comme révélateur d’un smartphone aux couleurs de Google.

Vous allez dire : Oui, mais pourquoi Google ne se garde pas cette exclusivité pour lui tout seul ?

Peut-être que la politique de la firme de Mountain View a légèrement changé, ou peut-être que Samsung est assez proche de Google pour se permettre d’en faire la promotion. On a vu le buzz que Samsung est arrivé à faire avec son Galaxy S… Alors, pourquoi pas !

Et puis, il y a cette image, que vous avez du apercevoir au tout début de cet article, représentant l’idée d’un Nexus Two d’après Gizmodo.

Bien sur, avant d’avoir eu l’idée de créer une image de ce type, il y a eu une raison : La prise en main du Nexus Two par l’une de leurs sources, déclarant :

Quand j’ai aperçu cet androphone à dix mètres, j’ai pensé que c’était un Samsung Galaxy S. Mais en me rapprochant, j’ai pu voir que les courbes étaient bien différentes.

Il est noir et brillant, avec un écran d’environ 4 pouces au dos concave. L’apparence se rapproche d’un Samsung Galaxy S, mais reste distincte.

Notons que la maquette n’est qu’une idée représentative s’en rapprochant.

Quand la source de Gizmodo a pris en main ce Samsung, il aurait constaté que la version Android présente était assez boguée. Bien entendu, ce point évoluera au fil du temps.

Et puis, il y a aussi la présence d’une caméra frontale, qui pourrait servir à l’intégration de cette nouvelle version de Talk pour Android, ajoutant la possibilité de passer des appels vidéos à ses contacts.

—-

Une autre parenthèse s’ouvre lorsque le Samsung GT-i9010 fut validé par la FCC, hier, à la date du 28/10/2010 (via AndroidandMe).

On sait que le Samsung Galaxy S a un numéro s’en rapprochant, soit le GT-i9000. Comme l’écrit Taylor, on peut penser à une légère mise à niveau en utilisant un numéro séquentiel comme le GT-i9010.

Il peut aussi très bien s’agir d’un premier jet, un smartphone en rom stock, qui fera la promotion de la sortie d’Android Gingerbread.

—-

Cependant, ce Samsung ne semble pas être le Nexus Two, puisqu’une source anonyme possédant l’appareil, a rapidement démenti la chose, en confirmant à Taylor que le Nexus Two n’aurait pas un processeur de 1 GHz, mais de 1.2 GHz.

Cette même source trouve aussi la conception de ce dernier bien plus sexy qu’un Samsung Galaxy S.

On va clore cet article en pensant à la date du 8 novembre, et même si on y découvre un autre appareil totalement différent, on ne peut pas nier l’évidence quant à l’existence réelle d’un Nexus Two.

Je pense que le nom de Nexus Two n’est pas exact. C’est notre logique qui le cite ainsi, mais tous les éléments assemblés ne peuvent que l’approuver.

Et là, on a envie de dire : « Eric, une fois de plus, tu nous as bien eu. »