Google vient d’ajouter 30 nouvelles langues à Gboard (le clavier Google), ce qui porte le compteur à 119 langues supportées.

Google doit rendre accessibles ses outils pour encourager de plus en plus d’utilisateurs à adopter ses solutions, voici donc 30 nouvelles langues que l’on peut utiliser dans Gboard et Google Voice Search. Ces voix sont intégrées à la synthèse vocale (TTS, Texte-To-Speech) et à la reconnaissance vocale (ASR, Automatic Speech Recognition). Vous pourrez également retrouver ces langues dans l’API Cloud Speech, ce qui ouvre également des opportunités pour les développeurs locaux.

Les 30 nouvelles langues

Parmi ces 30 langues, on retrouve 8 langues indiennes, ainsi que le Swahili et l’Amharique, deux des plus grandes langues d’Afrique.

  • Amharique (Ethiopie)
  • Arménien (Arménie)
  • Azerbaïdjanais (Azerbaïdjanais)
  • Bengali (Bangladesh, Inde)
  • Anglais (Ghana, Kenya, Nigéria, Tanzanie)
  • Géorgien (Géorgie)
  • Gujarati (Inde)
  • Javanais (Indonésie)
  • Kannada (Inde)
  • Khmer (cambodgien)
  • Lao (Laos)
  • Letton (Lettonie)
  • Malayalam (Inde)
  • Marathi (Inde)
  • Népalais (Népal)
  • Sinhala (Sri Lanka)
  • Sundanese (Indonésie)
  • Swahili (Tanzanie, Kenya)
  • Tamil (Inde, Singapour, Sri Lanka, Malaisie)
  • Telugu (Inde)
  • Urdu (Pakistan, Inde)

Le mobile, un facteur de développement

Dans les pays en développement sous-équipés en infrastructures, le mobile connaît un véritable engouement. Facteur de croissance, cette dynamique est aussi un moteur de développement. Création d’emplois et de micro-entreprises, enseignement et soins à distance, services financiers mobiles… les innovations sociales et les nouveaux modèles économiques peuvent ainsi naître et se développer.

Google et les entreprises technologiques, comme Facebook, visent maintenant à établir des points de convergence dans ces régions. En Inde en particulier, la volonté de Google d’élargir la technologie de reconnaissance vocale pourrait avoir un impact important. On estime que le pays compte 420 millions d’utilisateurs d’Internet mobile, ce qui fait de l’Inde l’un des plus grands marchés du smartphone et des services mobiles.