Google ne propose pas de prise jack sur ses nouveaux smartphones. Interrogée sur le sujet, la firme a enfin donné une raison officielle pour expliquer cette décision.

Lorsqu’Apple a dévoilé l’iPhone 7 en 2016, la firme a généré beaucoup de débats autour de la suppression du port jack, un port garantissant pourtant une compatibilité avec la quasi-totalité des casques audio du marché. La marque avait pris le soin de justifier cette décision sur scène en expliquant que le port jack prenait beaucoup de place à l’intérieur du smartphone, alors qu’il n’était dédié qu’à un usage que le port Lightning pouvait remplir. Apple avait également annoncé faire le pari du smartphone sans-fil, avec l’annonce des écouteurs AirPods, et a doublé la mise en 2017 avec le passage à la recharge sans-fil.

En 2016, Google avait moqué la décision d’Apple, mais a finalement décidé en 2017 de suivre et ne pas intégrer la fameuse prise sur sa nouvelle génération de smartphones Pixel. Problème, contrairement à Apple, Google n’a pas dénié justifier cette décision, jusqu’à une récente annonce sur les forums de l’entreprise.

Une étape obligatoire pour préparer le futur

L’un des community manager de Google, a en effet publié un message détaillant comment écouter de la musique ou des podcasts sur les nouveaux smartphones de la firme. Dans l’introduction de son message, il explique le choix de Google.

Pour la marque, l’USB Type-C est le nouveau standard pour tout type de connexion (audio, rechargement, transfert, etc.) et s’impose dans toute l’industrie. Il offrirait une meilleure expérience audio que le port jack, et permettrait également à la firme de se préparer pour un futur où les smartphones n’auront plus aucune bordure autour de l’écran. Dommage d’en faire payer le prix au Pixel 2, qui n’est clairement pas borderless.

Comme chez Apple, il s’agit en tous cas d’une question de place dans le smartphone. Il est vrai que nos ordinateurs de poche sont de plus en plus complexes, tout en étant de plus en plus fins. On se demande toutefois si la marque n’aurait pas pu intégrer un second port USB Type-C pour pouvoir brancher son casque et recharger le téléphone en même temps.

L’histoire ne dit également pas pourquoi Google a décidé de vendre certains accessoires deux fois plus chers que ceux d’Apple.