Un bug affectant quelques exemplaires du Google Home Mini permettait à l’appareil d’enregistrer toutes les paroles de l’utilisateur. Il a heureusement été corrigé rapidement.

Un bug effrayant rapidement corrigé

Derrière les nouvelles enceintes connectées d’Apple, Amazon et Google, se cache souvent la peur d’une écoute permanente des utilisateurs de la part de ces sociétés. Microsoft en avait d’ailleurs fait les frais lorsqu’il avait l’ambition de placer une caméra Kinect dans chaque salon avec la Xbox One.

Un problème affectant l’enceinte Google Home Mini a réanimé ces craintes. Certains journalistes ayant reçu un exemplaire de test se sont rendu compte que l’appareil enregistrait chacune de leurs paroles. Le problème venait en faite d’un bug avec le bouton tactile permettant de déclencher Google Assistant. Une mise à jour a été déployée dès le 7 octobre pour corriger le problème.

Comment vérifier si je suis concerné ?

Si vous avez déjà un Google Home Mini en votre possession, vous ne devriez pas être affecté par ce bug ; il ne touchait que les modèles de préproduction envoyés aux journalistes ou distribués lors des événements « Made by Google ».

Le meilleur moyen de vérifier que Google n’a pas reçu et stocké des enregistrements sur ses serveurs est de se rendre sur la page « Mon activité » du compte Google. Cette page réunit tout ce que Google enregistre sur vos activités, quel que soit le produit utilisé (Play Musique, Youtube, Google, Assistant, Maps etc.). Il est possible de filtrer ces informations par produit, et restreindre à Google Assistant.

La grande réactivité de Google concernant ce problème était nécessaire, la firme a évité un scandale qui aurait pu susciter davantage de panique chez ses utilisateurs alors que seulement quelques exemplaires du produit étaient réellement touchés.