Google a finalement décidé de supprimer définitivement la fonction tactile qui menait le Google Home Mini à enregistrer le son à longueur de journée.

Nous rapportions hier que nos confrères d’Android Police avaient identifié un problème menaçant la vie privée des possesseurs de Google Home Mini, l’assistant vocal miniature présenté conjointement aux Google Pixel 2 lors de l’événement Made by Google. Ce concurrent de l’Amazon Echo Dot proposait une fonction permettant de l’activer en tapant dessus. Mais certains appareils détectaient constamment des pressions, des faux positifs, et s’activaient donc à longueur de journée. Or Google conserve sur ses serveurs les enregistrements, notamment pour améliorer la reconnaissance vocale.

Google avait aussitôt déployé une mise à jour pour désactiver le bouton, un palliatif initialement temporaire, le temps de trouver un correctif et de rétablir la fonction.

Malheureusement il semble qu’il s’agisse d’un défaut de conception insoluble puisque Google a finalement décidé de supprimer définitivement toute fonction tactile du Google Home Mini. La firme dit avoir pris cette décision pour que les utilisateurs aient « totalement l’esprit tranquille ».

Dorénavant on ne pourra activer le Google Home Mini plus qu’à la voix, en disant « OK Google » ou « Dis Google ». Le tactile était surtout pratique pour mettre en pause la musique sans l’interrompre, ou pour éteindre le réveil, il faudra désormais parler : « OK Google, stop ». Les boutons de réglage du volume en revanche demeurent opérationnels.

Le Google Home Mini est en vente, les livraisons commencent le 17 octobre.