Google lance un nouveau service de paiement en ligne, derrière lequel se cache un standard adopté par tous ses concurrents.

Il sera bientôt possible sur certains sites de payer sans indiquer ses informations bancaires en utilisant tout simplement le compte inscrit sur le navigateur ou l’appareil que l’on utilise. Bien sûr, ce genre de fonction existait déjà grâce à PayPal ou d’autres services concurrents, mais il s’agit cette fois d’un standard W3C que soutiennent les acteurs majeurs de l’industrie.

Google est le dernier en date à l’annoncer avec son nouveau service « Pay with Google » qui permet comme son nom l’indique d’utiliser la carte bancaire et l’adresse postale enregistrées sur un compte Google de façon très simple sur un site d’e-commerce.

Une fonction déjà en place chez la concurrence

C’est déjà ce que propose Apple, avec Apple Pay, et la raison pour laquelle la firme a ajouté un capteur Touch ID à son MacBook Pro. Cette fonction existe également sur Windows 10 avec Microsoft Edge, et l’authentification peut se faire par reconnaissance faciale avec Windows Hello. Même Samsung implémente l’API « Payment Request » sur son navigateur mobile.

Google était bien attendu au tournant, les parts de marché du groupe à la fois sur le marché des navigateurs et sur le marché des systèmes mobile en font un acteur incontournable. L’adoption du standard par la firme est donc une bonne nouvelle.

Reste à savoir quels seront les commerces qui proposeront cette fonction.

Airbnb, Kayak, Deliveroo…

C’est là aussi une bonne nouvelle, Google a déjà convaincu quelques éditeurs dont trois plutôt connus en France. La plateforme communautaire de location Airbnb, proposera bientôt à ses utilisateurs le service Pay with Google. Ce sera aussi le cas de Deliveroo et de Kayak.

Certains services auront bien sûr tout intérêt à ne pas laisser le contrôle total du processus de paiement aux grands groupes. On pense notamment à Amazon, que l’on imagine mal devenir compatible avec ces services.

À lire sur FrAndroid : Paiement mobile : la Banque Populaire et la Caisse d’Épargne lancent Paylib