Les problèmes de microphone des Pixel et Pixel XL valent à Google d’être poursuivi en recours collectif par des consommateurs américains mécontents.

Les problèmes bien connus de micro sur les Pixel et Pixel XL valent désormais à Google des ennuis juridiques. Plusieurs acheteurs américains ont en effet déposé un recours collectif cette semaine auprès de la justice américaine, comme le rapporte Fast Company.

Ils accusent Google d’avoir vendu ces smartphones alors que l’entreprise les savait défectueux, bien avant que les critiques des clients ne commencent à abonder en ligne au sujet du micro qui cesse de fonctionner en plein appel téléphonique. Ces acheteurs mécontents affirment en outre que certains smartphones de remplacement fournis grâce à la garantie étaient également défectueux – même si aucun des plaignants n’a eu recours à la garantie.

Google avait reconnu officiellement ces problèmes (liés à la température ou à la manière de tenir le smartphone) en mars 2017, en invitant les clients concernés à échanger leur Pixel. La firme de Mountain View est une habituée des problèmes techniques : les Pixel 2 et Pixel XL sont aussi victimes de soucis d’usage, pour certains corrigés par des mises à jour, quand d’autres, liés au hardware, persistent.