Les doodles de Google seront désormais affichés sur la page d’accueil de la version mobile de Google.

Un doodle est une version artistique du logo de Google. Ce nom désigne en anglais gribouillage, mais son écriture est proche (paronomase) du nom Google. Le premier a été lancé en 1998 à l’occasion du Burning Man Festival par les deux fondateurs du moteur : Sergey Brin et Larry Page. Initialement cela voulait dire que les deux créateurs n’étaient pas disponibles et que si le serveur plantait, ils ne pouvaient pas le ranimer rapidement. Depuis 2000, c’est Dennis Hwang qui est chargé du design de ces logos, pendant ses 20% de temps libre.

Lorsqu’on clique sur un doodle, on est alors redirigé vers une recherche sur Google de l’événement en question. Les occasions pour publier un doodle sont multiples : anniversaires d’artistes et de scientifiques, lancement de produits, anniversaire de Google, événements historiques, fêtes….

En mai dernier, le premier doodle interactif a été lancé. Il s’agissait d’un clone de Pac-Man à l’occasion de son 30ème anniversaire. L’interface avait même était modifiée, puisque le bouton « J’ai de la chance » était devenu « Insérer des pièce(s) ». L’ensemble était réalisé en Javascript et Flash. Google avait même reproduit le bug de la 256ème partie. En septembre deux nouveaux doodles ont été lancés. Le premier faisait exploser le logo sous forme de billes. Le second reprenait le principe d’Instant Search à savoir que lorsqu’une nouvelle lettre était écrite, une lettre du logo se coloriait. A titre d’information, Instant Search est également disponible sur la version mobile de Google mais uniquement dans la version anglaise.

Retournons au vif du sujet, à savoir la nouveauté introduite par le moteur de recherche aujourd’hui. Tous les doodles qui seront affichés sur la version classique du moteur de recherche seront désormais visibles sur la version mobile. Mais une restriction s’appliquera, puisque ce seront uniquement les téléphones sous Android 2.0+ et iOS 3+ qui pourront avoir ces images. La compatibilité avec des versions antérieures ou même de nouvelles plateformes devrait se réaliser un peu plus tard.

Source : Google Mobile