Le Google Nexus S est officiel depuis le Web 2.0 Summit mais qu’a-t-on appris depuis ?

Google a lancé en début d’année 2010, son « Google Phone » en partenariat avec HTC, sous le nom Nexus One. Ce téléphone était très ambitieux pour Google puisqu’il s’agissait de son premier mobile et il ne connaissait donc pas toutes les « ficelles » du marché. C’est pour cela que la partie matérielle a été développée par HTC. De même, c’est le seul téléphone (même à l’heure actuelle) a être maintenu par le créateur du système Android : il était donc attendu au tournant. Le géant de la recherche a voulu faire un pari en essayant un nouveau modèle de distribution : uniquement en ligne. Malheureusement, ce fut un échec car les ventes furent faibles. Pourtant, il est encore disponible chez certains opérateurs aujourd’hui. Mais parler du Nexus One comme d’un échec est faux, car il avait initialement pour objectif de montrer la voie aux constructeurs pour fabriquer un « bon » téléphone.

Quelques jours seulement après le lancement du Nexus One, sans même connaître les premiers résultats des ventes, des rumeurs laissaient croire que Motorola lancerait la 2ème évolution du téléphone, avec un clavier physique, sous le nom de code Nexus Two. Aujourd’hui nous savons clairement que ce projet a été mis de côté.

Mais ce n’était sans compter sur Samsung ! Le fabriquant réalise actuellement des records avec son téléphone Galaxy S (et même sa Galaxy Tab) et le rapprochement avec Google est récent. C’est à partir de ce moment là, que la deuxième phase des rumeurs sur le Nexus Two sont réapparues. Tout a commencé à la fin du mois de Septembre où un tweet laissait croire à l’existence réelle d’un téléphone fabriqué par Samsung pour Google. Les rumeurs de ce type sont assez nombreuses et d’autres preuves étaient nécessaires pour valider une telle information. En même temps, la branche anglaise de The Phone House a failli signer un contrat pour Noël pour un téléphone signé « Google » mais la commercialisation lui a échappé. Les caractéristiques techniques de ce téléphone n’étaient pas exceptionnelles : Super AMOLED et puce Hummingbird, c’est à dire un clone du Galaxy S.

La combinaison de ces deux évènements n’était, avouons-le, pas très convaincante. Pourtant, en l’espace de quelques jours plusieurs informations vont s’enchaîner et laisser un réel espoir à tous les futurs fans de ce téléphone inconnu. Cela a commencé avec une source de Gizmodo qui aurait eu en main ce fameux Nexus pour dresser fièrement une représentation graphique du téléphone :

On y apprend alors que le téléphone ferait 4 pouces et aurait une apparence proche du Galaxy S. Son objectif serait de sortir quasi-simultanément avec Gingerbread pour montrer les capacités du système et notamment le chat vidéo. C’est pour cela qu’une caméra frontale était également intégrée. Pour confirmer ces informations, le téléphone est passé à la FCC (organisation américaine chargée de la vérification des appareils mobiles avant leur commercialisation) sous le nom Samsung GT-i9020. A titre d’information, le Galaxy S est le GT-i9000.

A la suite de cet événement annonciateur de bonnes nouvelles, Samsung a envoyé aux journalistes des invitations pour la présentation d’un nouveau téléphone le 8 Novembre. Toute la communauté Android s’est alors mis sans-dessus-dessous et a immédiatement pensé qu’il ne pouvait s’agir que du Nexus Two. Mais Samsung ne tarda pas à démentir l’information et pour cause ce fut le Samsung Continuum (uniquement réservé aux Etats-Unis) qui a été montré lors de cet événement. En plus de cette mauvaise nouvelle, des sources anonymes ont indiqué que le téléphone avait eu des problèmes, mais sans en préciser la nature. Toutefois, la gravité étant suffisamment importante, pour retarder la commercialisation du téléphone. Après l’euphorie ce fut l’heure des premiers doutes… et si tout cela n’était qu’un buzz ?

… mais la réponse fut bien évidemment négative, car les rumeurs indiquaient la sortie de Gingerbread pour le 11 Novembre. Dès le début, nous étions sûr qu’un tel événement ne pouvait se faire un jour férié. Google dispose d’un système d’exploitation qui enchaîne records sur records, il paraissait alors impensable de lancer la nouvelle version un jour où les journalistes ne travaillent normalement pas. Mais c’est du côté du revendeur Best Buy (une filiale de The Phone House) qui en commettant une bourde sur son site, a relancé la machine à rumeurs. Un lecteur du site de Phandroid a vu brièvement une référence vers un Nexus S. C’est à partir de ce moment là, que le nom Nexus Two est abandonné et que la filiation du téléphone avec Samsung semble évidente.

Mais Best Buy n’était finalement qu’une information de seconde zone, car c’est Engadget qui sort de son chapeau plusieurs clichés du téléphone. Personne ne s’y attendait et ceux qui croyaient encore que ce téléphone n’était que le rêve de fanatiques se sont enfin tus. Les photos correspondent au graphique que Gizmodo avait réalisé quelques jours plus tôt :

Sur les différents clichés on peut remarquer que le téléphone dispose bien d’une caméra frontale et d’un appareil photo avec flash. D’après le site, il s’agirait du modèle GT-i9020 qui était apparu sur la FCC quelques jours auparavant. Mais cette folle journée n’était pas prête de s’arrêter, car c’est à nouveau Phandroid qui revient sur le devant de la scène en montrant d’autres caractéristiques plus détaillées :

  • GPS
  • Réseaux EDGE/GPRS/HSUPA
  • Garantie 1 an pièces et main d’oeuvre
  • Batterie de 1500mAh (1400 mAh)
  • Appareil photo de 5 mégapixels
  • Caméra frontale (non présente)
  • Hauteur : 4,9 pouces soit 124mm (119mm)
  • Longueur : 0,5 pouces soit 12,7mm (11,5mm)
  • Largeur : 2.2 pouces soit 55,88mm (59,8mm)
  • Accessoires fournis : Téléphone, batterie, chargeur, câble, écouteurs et manuel d’utilisateur.

Toutefois le site indique que Best Buy devrait avoir le téléphone quelques jours plus tard en stock, mais ce fut bien évidemment faux. L’espace de trois jours, aucune nouvelle « fracassante » n’apparut. Puis certaines personnes en quête désespérée du téléphone ont cherché sur Picasa (le service d’hébergement de photos/vidéos de Google) des photos dont le nom de l’appareil était « Nexus S  » ou « Samsung GT i9020 » et les résultats furent présents. Après quelques recherches sur les propriétaires des photos, on en découvrit des employés de Google. Le téléphone n’ayant pas la capacité de se prendre lui même en photo, nous pouvions uniquement juger la qualité des clichés pris :

Dès le lendemain, les grands sites américains se sont posés de nouvelles questions concernant la partie matérielle du téléphone. En effet, les seuls détails que nous avions jusqu’alors étaient très flous en ce qui concerne le processeur ou la puce graphique par exemple. Lors du lancement du Nexus One, il était alors le téléphone le plus en pointe sur la partie matérielle. Les mêmes suppositions sont alors plus que probables pour le Nexus S. Les processeurs à double coeur ont été annoncés par plusieurs fabricants, mais aucun ne l’intègre encore dans un smartphone. Sachant que le téléphone sera produit par Samsung, il est bon de regarder ce dont ce dernier propose en matière de processeurs. Et coïncidence… (ou pas) Samsung avait annoncé quelques jours plus tôt sa plateforme Orion, qui répond trait pour trait à ces caractéristiques. La production a commencé depuis ce semestre pour des « clients sélectionnés ». Il existe également l’architecture NVIDIA Tegra 2, mais qui est pour l’instant utilisée quasi exclusivement sur les tablettes. Les seuls téléphones seraient le Motorola Olympus ou le LG Star mais la commercialisation ne débutera pas avant l’année prochaine.

Mais le soir même les spéculations furent, l’espace de quelques instants, stoppées par l’intervention d’Eric Schmidt lors du Web 2.0 Summit. Sans être réellement certains que le PDG de Google allait annoncer quelque chose pour Android en général, nous avons attendu et regardé d’un oeil lointain le début de la conférence. Puis lorsqu’Eric Schmidt arrive sur scène, miracle ! Il tient dans ses mains un téléphone qui ressemble exactement aux photos que nous avons vu. Jusqu’alors, le Nexus S était donc vrai et Google nous le confirme !

Le PDG de Google ayant une personnalité à part entière, il voulait plutôt narguer le public, qu’annoncer beaucoup de choses sur le téléphone. Mais il a tout de même laissé une caméra filmer quelques écrans du téléphone, ce qui a notamment permis d’avoir les premiers clichés de Gingerbread. Le PDG indiquera seulement que le téléphone sera compatible avec la technologie NFC et confirmera le nom du téléphone :

E. Schmidt : Il n’y a pas de Nexus Two
Présentateur : Mais un Nexus S ?
E. Schmidt : J’ai dit qu’il n’y avait pas de Nexus Two

Pour le reste, on notera simplement que les boutons ont été légèrement modifiés : Retour / Menu / Recherche / Bureau. Mais depuis nous n’avons plus eu aucune nouvelle de Google concernant ce téléphone. Mais plus aucune nouvelle officielle, ne de pas pour autant plus de rumeurs ou d’informations quasi-sûres !

C’est ensuite le site dédié à la scène Android underground Xda-developers qui a relancé la machine, car il aurait eu en main le téléphone. Comme toutes fuites, les photos sont toujours floues et le site a même rajouté de gros cadres noirs afin de nous cacher certaines parties de l’écran du téléphone en général. Mais contrairement à tous les clichés que nous avons eu jusqu’alors le téléphone est allumé et nous montre donc l’interface de Gingerbread.

A cela se rajoutent de nouvelles caractéristiques qui ne sont pas toutes confirmées :

  • Processeur ARM Cortex Orion (de Samsung) double coeur à 1GHz
  • Support d’Open GL ES
  • 512 ou 328MB de RAM (pas sûr)
  • 1GB ou 2GB de mémoire interne (pas sûr)
  • Résolution 800×480 Screen Resolution
  • Super Amoled 2 possible
  • 720P HD Vidéo

Entre temps des rumeurs ont grandi de jours en jours sur le fait que le téléphone pourrait être courbé. Si on revient à l’image de synthèse réalisée par Gizmodo, on observe bien ce phénomène. Sur une photo qui a été mise en ligne, mais rapidement supprimée, sur Picasa par un employé de Google, on pouvait clairement identifier cette forme inhabituelle :

D’autres photos ont ensuite été découvertes sur Picasa, mais toujours pas celles du téléphone :

Le téléphone est à nouveau passé chez la FCC sous le même nom gti9020T :

On y apprend que de nouvelles antennes GPS et Bluetooth/WiFi ont été installées. Cela serait lié au problème matériel qui avait été soulevé ?

Ensuite il y a eu une nouvelle en demi-teinte, qui pourrait annoncer que le téléphone serait repoussé de quelques semaines. Samsung a annoncé cette semaine une puce NFC, qui est une technologie d’échanges de données sans fil entre des périphériques sur une courte distance. Elle peut-être utilisée dans de très nombreux domaines : paiement, lecture d’une carte de visite, publicités et clés électroniques (voiture, hôtel…). Mais Samsung ne lancera sa production en masse qu’à partir du début de l’année 2011. Or Samsung a fortement intérêt à intégrer cette puce dans le Nexus S, car cela lui permet de faire des économies sur son coût de fabrication. Le téléphone pourrait donc être décalé, à moins que Samsung utilise dans un premier temps la puce d’un concurrent.

Aujourd’hui, ce n’est plus une photo mais une vidéo prise depuis le téléphone qui vient d’être dévoilée :

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

À vous de juger ce dont vous pensez de la qualité.

Après ces deux mois de rumeurs, on ne sait malheureusement toujours pas quand le téléphone sera disponible. Mais les caractéristiques sont presque toutes connues. Espérons qu’Andy Rubin nous donne plus d’informations sur le Nexus S lors de son intervention lundi (ou mardi selon votre fuseau).

Si Google avait voulu créer des buzz avec son téléphone, il aurait été difficile de faire autrement !