Fuchsia, le nouveau système d’exploitation de Google, continue de révéler ses secrets. Il intégrerait nativement tous les outils nécessaires à Google pour récolter des données.

Google continue de travailler au développement de Fuchsia, un nouveau système d’exploitation pensé pour être accueilli par une large gamme de produits. On avait déjà pu apercevoir l’interface du système, et en apprendre plus sur sa compatibilité avec les applications Android, et les applications Linux ; c’est un autre pan qui se dévoile aujourd’hui.

Google suit son modèle économique

Le site 9To5Google a mis la main sur un document décrivant le projet Cobalt, qui consiste à « collecter des données d’utilisation des appareils Fuchsia, envoyer ces données sur des serveurs dans le cloud, et analyser les données collectées ».

Autrement dit, Google va tout simplement intégrer ce que le géant propose déjà avec Google Analytics directement au sein de son nouveau système. Ce n’est pas surprenant : le modèle économique de Google repose pour rappel sur la création de profils utilisateurs pour sa régie publicitaire.

Fuchsia enregistrera par exemple chaque application lancée sur le système, et quelles actions sont réalisées dans les applications.

Un tracking respectueux de la vie privée ?

Dans la description du projet, Google insiste sur le fait que « Cobalt met l’accent sur le respect de la vie privée des utilisateurs tout en collectant des données de hautes qualité et pertinentes ».

Difficile pour le moment de savoir comment Google réussirait à respecter la vie privée de ses utilisateurs, tout en faisant usage de leurs données à des fins commerciales. Il faut toutefois garder en tête que les données ne sont jamais directement vendues à des tiers, mais anonymisées et vendues sous forme de cible. Un annonceur paye pour une publicité visant une catégorie de population (une tranche d’âge, un emploi, etc.), et non des individus très précis.

À lire sur FrAndroid : Testez Fuchsia, le nouvel OS de Google, directement dans votre navigateur web