La synchronisation des contacts Facebook sur ceux du carnet d’adresse Google n’est plus possible sur le Nexus S.

A l’occasion de la mise à jour vers Android 2.3.3 des Nexus One et S, Google a voulu frapper fort. Au cours des derniers mois, les tensions avec Facebook se sont multipliées, au point que le géant de Mountain View a empêché l’accès direct aux contacts du compte Google. Il est tout de même possible de télécharger un fichier avec ses contacts, pour ensuite l’utiliser sur Facebook. Initialement, l’intérêt était pourtant de pouvoir trouver ses amis plus facilement sur le réseau social. Tous les contacts d’un téléphone Android sont synchronisés sur les serveurs de Google, ce qui explique pourquoi vous ne les perdez plus en changeant de téléphone.

L’application officielle de Facebook sur Android permet (normalement) de mettre en relation les contacts du réseau social, avec ceux du carnet d’adresse. Cela permet de n’avoir qu’un seul contact avec toutes les informations nécessaires : son nom Facebook et son numéro de téléphone. Seulement ces deux informations ne sont pas stockées directement chez Google, car les données se trouvent sur un serveur distant de Facebook. C’est ainsi que lorsque vous synchronisez vos contacts sur un autre périphérique, vous ne retrouvez plus ces données. Il est toutefois intéressant de se questionner sur ce passe-droit, malheureusement nous n’en avons pas la réponse.

Aujourd’hui, la possibilité est désormais désactivée, sur le Nexus S uniquement. La raison officielle invoquée est le contrôle des données par l’utilisateur, mais officieusement la bataille entre les deux géants du web. Les contacts ne seront visibles que depuis l’application du réseau social de Mark Zuckerberg. L’application a ainsi perdu de son intérêt, car elle revient à un stade primaire. Les contacts du téléphone n’auront ainsi plus aucune référence vers le réseau social. La seule solution pour Facebook est d’utiliser l’API contact classique pour enregistrer « en dur » les données. Seulement, l’opération est beaucoup plus complexe à gérer. En effet, si un ami supprime des informations sur son profil (son numéro de téléphone par exemple), l’application devrait regarder si le carnet de contact possède cette donnée, pour ensuite la supprimer. De même, si vous désinstallez Facebook de votre téléphone, il faudra que toutes ces informations soient supprimées.

Seul le Nexus S sera concerné : tous les autres appareils sur Android ne verront aucun changement. Sur le Nexus One par exemple, l’application Facebook est intégrée nativement, ce qui explique pourquoi Google ne peut pas faire machine arrière. Cependant, les prochains terminaux majeurs (définition plutôt floue) seront également concernés par la suppression de la fonctionnalité. Même si le changement est mineur actuellement (compte tenu du nombre de possesseurs de Nexus S), on voit que le moteur de recherche n’a pas terminé sa guerre contre Facebook. Si un nouveau téléphone était vendu à des millions d’exemplaires et qu’il avait par défaut cette fonctionnalité supprimée, il se pourrait que le moteur de recherche marque des points.

Cette opération est à mettre en relation avec les téléphones HTC Salsa et ChaCha qui embarqueront un bouton Facebook… Il va être intéressant de voir comment va réagir le réseau social, vu qu’il est fortement lié à la plateforme Android via ces deux smartphones.

Au final, c’est tout de même l’utilisateur final qui se retrouve au milieu d’une bataille, à laquelle il ne souhaite pas forcément assister.

Source : TechCrunch