Google TV, le système Android pour téléviseur intelligent, n’a pas rencontré le succès espéré pour le moment, malgré le fait que la plate-forme soit dans l’air du temps. Lancé l’année dernière aux Etats-Unis, le principal problème est que beaucoup de contenu comme les grands réseaux de télévision ou encore Hulu sont actuellement bloqués sur Google TV.

La file d’attente de développeurs au Game Developer Conference pour la conférence Android (smartphone)

Heureusement, une nouvelle fonctionnalité majeure est en voie d’arriver sur Google TV qui permettra aux utilisateurs et aux développeurs d’avoir davantage accès à des contenus adaptés spécifiquement pour la plate-forme grâce à l’Android Market.

Un des responsables produit de Logitech, Ashish Arora, vient de confirmer l’arrivée « très prochaine » de l’Android Market.

Les chantiers sont nombreux pour Google : gestion de la 3D, contenu audiovisuel mais surtout la capacité à attirer les développeurs. En effet, la création de l’éco-système nécessaire doit passer obligatoirement par l’évangélisation d’une communauté de développeurs. Une fois cet éco-système mis en place, les éditeurs et développeurs vont créditer de plus en plus Google TV.

Lors de la Game Developer Conference à San Francisco, qui a lieu cette semaine, Google a organisé deux sessions dédiées aux développeurs : la première était tournée vers Google TV, elle n’a accueilli que quelques développeurs assez sceptiques, l’autre était dédiée à Android, pleine à craquer selon les dires des journalistes sur place. Rien d’étonnant, lorsque nous regardons les chiffres : 27% des développeurs sont attirés par Android, au coude à coude avec iOS.

Bref, le téléviseur intelligent doit encore convaincre les développeurs avant de convaincre les utilisateurs car le succès dépend essentiellement du contenu. Quant à la sortie en France, nous savons que de nombreux constructeurs comme LG, Sony ou encore Samsung préparent des téléviseurs intelligent avec la Google TV, on devrait donc être servi en fin d’année 2011.

Source :  Latimes